Accueil / ACTUALITES / Macky Sall aux correspondants de presse : « Nous veillerons à ce que tout ce qui est information essentielle soit porté à votre connaissance, sans entrave »

Macky Sall aux correspondants de presse : « Nous veillerons à ce que tout ce qui est information essentielle soit porté à votre connaissance, sans entrave »

Le Chef de l’Etat Macky Sall a rencontré, hier, les correspondants de presse accrédités à la Présidence de la République sénégalaise. Une occasion pour lui de camper les enjeux de cette nouvelle démarche. « Nous veillerons à ce que tout ce qui est information essentielle soit porté à votre connaissance, sans entrave », a-t-il dit précisant toutefois que « dans le cadre de la gestion d’un Etat, tout ne peut pas être étalé sur la place publique ». Seulement, il a donné sa parole, dit son « engagement », parce qu’étant « dans une maison de verre ». Pensant que « le pouvoir et la presse ne sont pas forcément antagoniques », Macky Sall plaide pour « une conception positive de (leur) collaboration ». Etant au service des populations, il a reconnu « le besoin de porter le message » de l’Etat pour éclairer l’opinion, mais a appelé la presse à « travailler et collaborer » avec l’Etat dans certains domaines sensibles comme la sécurité nationale et la lutte contre le radicalisme religieux.

 Et pour montrer ses bonnes dispositions, il a annoncé une augmentation des ressources, dans le cadre de l’aide à la presse, ce qui va aussi se traduire par une hausse de ce qui est donné à la presse en ligne dont il a salué le développement et le dynamisme. Avant de finir, notons que le président de la République a aussi balayé d’un revers de la main les incessantes alertes de menaces terroristes sur le Sénégal. Il estime que « tous les pays sont menacés » et qu’il n’y a pas de spécificité sénégalaise. Il en a profité pour brocarder les « médias internationaux » qui font enfler les menaces sur le pays en faisant croire qu’il y a « une menace imminente ». Selon lui, ces médias ne se rendent pas compte qu’ils peuvent être des relais de la propagande djihadiste.

Avec Le Populaire

À voir aussi

APR  ZIGUINCHOR Un Benoit Sambou …sans bout !

Décidément, la responsabilité politique de Benoit Sambou est terriblement engagée dans la situation hilarante et …