Accueil / ACTUALITES / Macky Sall condamne les derniers attentats perpétrés par Boko Haram

Macky Sall condamne les derniers attentats perpétrés par Boko Haram

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a condamné « fermement » les derniers attentats survenus au Nigeria, appelant « à la tenue rapide » du Sommet prévue à Malabo (Guinée équatoriale), « pour mettre en place une stratégie commune de lutte contre les mouvements terroristes », a appris l’APS de source officielle, vendredi à Dakar.
Selon un communiqué reçu du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Macky Sall « condamne fermement les attentats terroristes criminels survenus dans le nord-ouest du Nigeria et qui ont fait ces derniers jours plus de cent cinquante (150) morts et de nombreux blessés ».
Plus de 150 personnes ont péri dans plusieurs attaques du groupe Boko Haram contre des villages dans le nord-est du Nigeria, entre mercredi et jeudi.
« En ces circonstances douloureuses », le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) « présente ses condoléances les plus émues au président de la République fédérale du Nigeria », Muhammadu Buhari, « au gouvernement et au peuple nigérian frère », peut-on lire dans ce communiqué.
« Le président en exercice de la CEDEAO appelle à une mobilisation internationale accrue en vue de mettre fin au terrorisme et à l’extrémisme violent », selon cette source.
Macky Sall « appelle à la tenue rapide du Sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) prévu à Malabo pour mettre en place une stratégie commune de lutte contre les mouvements terroristes », ajoute-t-elle.
APS

À voir aussi

Dialogue sans l’opposition significative Le « monologue » d’Aly Ngouille Ndiaye

Le dialogue national s’ouvre aujourd’hui entre le pouvoir, une partie de l’opposition et de la …

GO : Jules jugé par une ‘’con-sœur’’

Les conneries, c’est comme les impôts. On finit toujours par les payer. Ainsi, quand une …