images

Macky Sall est fatigué !

La charge de Chef de l’Etat, dans un pays comme le Sénégal, est une épreuve infernale. Macky Sall la subit. Président de la République disposant d’énormes pouvoirs, Président de l’APR et chef de la majorité présidentielle, il se voit soumis, pour l’histoire, à une obligation de résultats. Mais déjà, il est assailli, gravement accusé, cogné et même attaqué jusque dans sa famille et dans sa vie privée.

Ses charges nationales, ses responsabilités continentales, ses obligations politiques de gouvernance, son parti où règnent une indiscipline et un désordre indescriptibles, les caprices politiques de ses alliés, les questions de justice, les débats sensibles qui le  desservent, la laborieuse mise en œuvre suivie de son Plan Sénégal Emergent, et les aléas du jeu politique le mettent dans une situation d’asthénie et parfois de nervosité naturelle à cause de l’enchevêtrement des tracas.

L’APR ne l’aide pas. Les alliés se terrent et se taisent, menant parfois un double jeu. Les citoyens électeurs lui manifestent une impatience intenable, harcelant son régime et se jouant même du calembour Faye-Sall, faisant de son épouse une Première Dame très influente du pouvoir.

Contrairement à Wade, Macky Sall n’a joui d’aucun état de grâce. Aucun cadeau ne lui est fait. Il est le kaicédrat qui reçoit tous les jets de pierre. C’est un homme fatigué mais obligé de tenir et ne jamais fléchir. Les gens de l’APR disent le soutenir. Mais l’écrasante majorité de citoyens sénégalais sont indifférents à son régime et d’autres le contestent ardemment.

C’est dire qu’être Président de la République, malgré tout, n’est pas une promenade de santé.

Domou rewmi

Voir aussi

telechargement

VERS LA CRÉATION DE CHAMBRES D’AGRICULTURE DU SÉNÉGAL (CAS)

Le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural est en train de travailler à la …