ACTUALITE

Macky Sall fait main basse sur l’héritage de Masseck Ndiaye, l’affaire défraie la chronique à Saint-louis

  • Date : 19 juin 2015

Macky Sall pose des jalons pour la présidentielle de 2017. Dans la vieille ville, il peaufine des stratégies pour faire face à Ameth Fall Braya Fall, qui lui avait tenu tête aux locales. Hier, il a reçu sept des alliés de Masseck Ndiaye, l’ancien président du Conseil économique et social. Il a reçu ces futurs « apéristes » dans ses appartements privés du Palais présidentiel.

Il s’agit de Mor Tall, ex-conseiller technique, Diola Ndiaye, ex-chef de cabinet du président Ousmane Masseck Ndiaye, Ngoné Thioune, ex-conseillère, Ndack  Loum ex-conseillère et ancienne Présidente des femmes du PDS , Mamadou Diop, ex-secrétaire général,  Amadou Diagne, ex-directeur de l’observatoire, et El hadj Malick Kane,  commis extérieur.

Une audience considérée par ces derniers, comme une volonté de feu Ousmane Masseck Ndiaye. Pour Mor Tall que nous avons joint au téléphone :  «  le président Masseck avait confié au crépuscule de sa vie que, compte tenu de ses relations avec Macky Sall, il ne pouvait pas se permettre de le combattre ».

L’audience a eu lieu grâce à Mansour Faye,  l’actuel  maire de Saint-Louis, et coordonnateur départemental de l’APR.

Des feuilles mortes, pour le PDS 

Tout le monde sait que depuis la mort de Ousmane Masseck Ndiaye, les véritables  hommes politiques qui  étaient à ses cotés, ont refusé de partir. La base est incarnée par des personnes qui sont toujours avec le Parti Démocratique Sénégalais selon Djibril Sakho du comité directeur, qui a rééagi à cette annonce.  « Nous avons eu l’information depuis la visite du roi du Maroc. Mais cela ne nous surprend pas. Ils vont organiser prochainement  un meeting de ralliement, car c’est ce qu’ils ont décidé.

« Nous, ce que nous voulons  dire aux militants du Pds qui ne sont pas obnubilés par l’argent, c’est qu’ils soient encore plus forts. Le PDS  reste encore plus que déterminé » dit de son côté Djibril Sakho, responsable politique  et membre du comité directeur du Pds. Pour Mouhamed Lamine Sylla,  secrétaire général adjoint du parti libéral à Saint-Louis. « Ce sont du bois mort. Nous ne voulons plus qu’ils prononcent le nom d’Ousmane Masseck Ndiaye dans ce jeu d’enfants. Je suis plus proche d’Ousmane Masseck Ndiaye qu’eux. Ils ne croient en rien et ce sont eux qui ont fait chuter Ousmane Masseck Ndiaye en 2009. Ce sont les transhumants du parti démocratique sénégalais qui sont repartis.  Ousmane Masseck Ndiaye était un homme digne, contrairement à eux qui sont insignifiants, politiquement parlant. En 2012, ils étaient dans Bokk Guis Guis qui n’était  même pas arrivé quatrième sur la liste. Cela montre que Macky Sall a été leurré par ces personnes. J’ai travaillé pendant des années avec Ousmane MASSECK Ndiaye,  et nous restons dignement dans notre parti, le Pds. »

Selon Abdou Seye, l’un des jeunes libéraux qui a fait sa carrière politique avec Ousmane Masseck Ndiaye, «  cette information est réelle et personne ne doute de la mauvaise foi des futurs transhumants.   Ils n’ont pas été envoyés par la famille du défunt maire, ni par les amis de Masseck Ndiaye. Si jamais Macky Sall pense qu’il a la base d’Ousmane Masseck Ndiaye, il se trompe. Nous sommes là, et nous restons  dans le Pds. Ils n’ont pas de base politique. En 2009, ils ont été tous battus dans leurs bases »

Ainsi, depuis  que Macky Sall a reçu les sept désormais amis de Masseck, la rumeur défraie la chronique. Les libéraux et une partie des amis  de Ousmane Masseck Ndiaye entament depuis hier des plans de riposte, pour sensibiliser leurs militants.

Mansour Faye, avec sa hache apériste, serait  le grand facilitateur du départ des sept  « alliés » de Masseck Ndiaye. Nos sources  révèlent qu’il est sur le point de viser d’autres leaders  des autres partis, pour massifier l’APR à Saint-Louis.

Mais la base réelle du défunt maire semble  détenue par des hommes politiques mieux connus, comme   Thiamba Seck l’ex-député, le sénateur  Mouhamed Lamine Sylla  et Fatima Fall, surnommée  la dame de fer.

Ousseynou DIOP

Comments are closed.

People
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15