arton153962

MACKY SALL : ’’LA CONCERTATION EST AU COEUR DE MON ACTION »

Le chef de l’Etat, Macky Sall a dit placer le dialogue, la concertation et l’inclusion au cœur de sa conception de la gouvernance, en conformité avec « la tradition de notre peuple dont le génie a toujours permis de trouver des ressorts pour construire des convergences autour de notre pacte sociale sur la base de la confiance mutuelle ».

« Il était nécessaire au sortir du référendum du 20 mars de mener une concertation pour parvenir à un consensus sur la mise en œuvre des réformes constitutionnelles adoptées par le peuple souverain », a-t-il samedi, en procédant au lancement officiel des travaux du « dialogue national », auquel sont conviés ’’les forces vives’’ de la nation sénégalaise.

Selon Macky Sall, « les dispositions contenues dans le projet adopté auront de grandes orientations » pour la suite, d’où la nécessité de « convenir des modalités de leurs déclinaisons dans la réalité de nos institutions ».

La révision constitutionnelle adoptée « apporte davantage de sécurité à notre régime politique en le mettant à l’abri de changements en fonction », a-t-il fait valoir, avant de remercier l’ensemble des acteurs, dont « le comportement et l’esprit de responsabilité ont permis de conduire cet exercice démocratique dans la paix et la sérénité ».

« En démocratie, certes les compétitions politiques sont des moments importants dans la grande marche vers les hautes cimes de la performance démocratique », mais « le consensus est également une forme d’expression de la démocratie », a indiqué le président de la République.

« C’est dans cet esprit qu’il faut comprendre toutes les initiatives de dialogue, de concertation et de consultation depuis 2012, dans divers secteurs de la vie de la nation », a-t-il soutenu.

Il a cité la Consultation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (CNAES), la concertation sur la santé et l’action sociale (ASNEF), la conférence sur le dialogue social, la consultation citoyenne pour les réformes institutionnelles, le processus inclusif autour de la réforme du foncier et le forum sur l’administration.

« Autant de moments cruciaux qui illustrent ma volonté de partage afin que les décisions reflètent réellement les intérêts de notre pays », a relevé le chef de l’Etat, ajoutant que la compétition démocratique pour l’accès au pouvoir « n’est pas incompatible avec la concertation avec les forces vives de la nation sur les questions majeures de la vie notre chère Sénégal ».

Plusieurs autorités religieuses, politiques, syndicales, de la société civile ont répondu à l’invitation du chef de l’Etat

Voir aussi

arton157601

LE PM ANNONCE 1000 EMPLOIS AVEC L’ARRIVÉE D’UN « NOUVEAU CLUB MED »

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a annoncé, vendredi, à Dakar, la construction d’un …