ACTUALITE

Macky Sall : Le déficit énergétique, une sérieuse menace sur la paix

  • Date: 13 juin 2015

Le déficit énergétique peut être « une sérieuse menace sur la paix, la sécurité et la stabilité des pays », selon le président sénégalais Macky Sall, qui a demandé samedi à ses pairs du continent de considérer l’accès à l’énergie comme « une urgence absolue ».

« Quand des populations payent (…) cher l’électricité et continuent de subir les coupures répétées, il ne leur reste que la rue pour exprimer leur colère, ce qui devient (…) une sérieuse menace sur la paix, la sécurité et la stabilité des pays », a prévenu M. Sall.

Il présidait, à Johannesburg (Afrique du Sud), la 33e session du Comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement (HSGOC) du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), une rencontre qui a eu lieu en marge du 25e sommet de l’Union africaine (7-15 juin).

L’accès à l’énergie « est une urgence absolue pour notre continent », a souligné Macky Sall.

Il a évoqué « le paradoxe » qui fait que malgré ses nombreuses ressources énergétiques, l’Afrique reste l’une des régions du monde où l’électricité est le plus cher.

« La question de l’énergie doit rester au cœur de l’agenda du NEPAD », a-t-il dit en présence de certains de ses homologues, dont le Sud-Africain Jacob Zuma, hôte du sommet, et le Zimbabwéen Robert Mugabe, président en exercice de l’Union africaine.

Le NEPAD doit élaborer et mettre en œuvre des « projets intégrateurs, qui associent plusieurs pays, pour être efficaces », selon le président Sall.

Robert Mugabe a pour sa part estimé que le NEPAD fait une « percée importante » en ce qui concerne la mise en œuvre de ses projets et programmes.

Il a par ailleurs invité les dirigeants de ce programme de développement du continent à trouver des « stratégies » capables d’accélérer l’industrialisation du continent ».

APS

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15