ACTUALITE

 Macky Sall : L’incompris !

  • Date: 29 février 2016

 Depuis son discours sur le référendum et son mandat, Macky Sall fait l’objet de toutes les attaques et de toutes les critiques des plus vigoureuses aux plus antipathiques. Mais il demeure inflexible, étant un homme très têtu. Il est obstiné, opiniâtre et visqueux.  Il s’entête dans ce qu’il fait ou envisage de faire, ne cédant jamais à la pression, étant un homme engourdi et rigide peu enclin au dialogue et à la concertation. Il est attaqué parce qu’il est incompris. Lecture de quelques traits psychologiques pour comprendre sa nature.

Macky Sall déroute toute la Nation. Personne n’arrive à saisir la géographie complète de sa personnalité. L’image qu’il donnait avant la Présidentielle de 2000 est totalement différente que celle qu’il livre aujourd’hui. Malgré son apparence tranquille et son air placide, c’est un homme dur et tenace. Cette caractéristique le rend naturellement coléreux.

Et pourtant, c’est un travailleur appliqué et méthodique. Seulement, quand il entreprend un projet,  exprime une intention ou prend une décision, il va jusqu’au bout, ne cède pas et ne recule pas, quitte à sacrifier des personnes de son entourage et à être la cible principale de tout le monde.

Ce n’est pas une question de principe. C’est qu’il met tout sous l’angle du sens de l’honneur et du complexe de la reculade. Fidèle à sa conviction et engagé pour la faire émerger, il n’hésite pas à dire ce qu’il pense, parfois avec crudité et rudesse. Il est un peu perfectionniste et  démesurément têtu dans ses décisions, à la limite immodéré et excessif.

Son entêtement est tel qu’il considère sa façon de faire comme la meilleure ou la plus efficace. Il agit seul, laisse libre cours à sa conception des choses, prend son temps sans pratiquement consulter personne, décide seul et exige l’application de ses décisions pour jouir pleinement de son autorité.

Il n’aime pas l’échec. C’est pourquoi, quand il fonce, rien ne l’arrête. Il déteste la contradiction et ne supporte pas le désaveu. Il hait ce qui trouble sa tranquillité d’esprit. C’est un homme autoritaire doublé d’un conservateur conventionnel. En résumé, c’est un chef !

Il est patient dans ce qu’il fait et silencieux devant les énigmes. Il  est surtout réticent devant les idées et les opinions des autres et  lent dans la mise en œuvre d’un agenda. Il cache un esprit assez individualiste sous une apparence un peu rustre. Il peut être sectaire, intolérant et absolutiste. C’est pourquoi, il est toujours sévèrement critiqué et attaqué.

Mais il  est vindicatif. Il est préférable de ne jamais lui tenir tête. Il pourrait devenir cruel et dangereux. Malheur à celui qui le contredit, ou à celui qui se met sur son chemin en  tentant de la déstabiliser. Dans le combat politique, il n’épargne pas ses adversaires et peut même être cruel avec eux.

Travailleur infatigable

Pourtant, quoiqu’on dise, Macky Sall aime le travail même si son labeur n’est visible nulle part à cause d’une communication désastreuse. La paresse, l’inactivité et l’improductivité le ragent. L’inactivité est pour lui un état terrible.

Routinier, fortement ancré dans ses  habitudes, c’est un homme de méthode qui suit strictement les plans qu’il élabore. Et c’est ce qui justifie la lenteur de l’œuvre qu’il accomplit et le désenchantement des Sénégalais impatients de voir en lui les signes identitaires d’un bâtisseur.

Paradoxalement, son rythme de travail est infernal. Travailler sous ses ordres peut est parfois insupportable parce qu’il a l’âme d’un chef ! Il est tenace et organisé et ne rechigne jamais à la tâche.

Dans son œuvre, rien ne lui fait peur, ni les projets complexes, ni les obstacles qui peuvent se dresser. Il est aussi bien têtu en politique que persévérant au travail. C’est cette obstination qui le pousse à aller jusqu’au bout et à se séparer du collaborateur qui ne lui apporte rien.

Force de caractère et autoritarisme

Macky Sall ne sait ni flancher, ni ajourner une décision, ni capituler même devant une situation de crise. Il est autoritaire, à la limite despotique.

« J’ai décidé d’envoyer les troupes au Yémen. Un point ! Un Trait », c’est la réponse crue qu’il a servie à ceux qui le contrariaient sur l’envoie de soldats sénégalais à la frontière saoudienne.

En fait, son principal défaut est d’avoir un sens trop élevé de l’autorité. On dirait même que son existence ne s’accommode que du commandement des autres à qui il aime donner des ordres à exécuter immédiatement.

Il n’a pas le sens de l’humour. C’est pourquoi son sourire n’est ni instantané, ni prompt. Il ne sourit que dans des circonstances particulières ou en cas de nécessité de communication pour rendre son image alléchante.

Il a une grande force de caractère et est en même temps caractériel surtout quand il est à bout de nerfs devant la controverse. En rien, il  ne fait de compromis. Il persiste plutôt avec ténacité dans la direction qu’il se donne pour atteindre ses objectifs, contre « vents et marées » précise son proche Alioune Fall, Journaliste, dans un élogieux et dithyrambique ouvrage au titre éponyme.

C’est que Macky Sall est un personnage politique imposant et olympien.  C’est pourquoi, il sort parfois de ses gonds à tout moment surtout devant un sujet contesté ou controversé dont il est le concepteur. Il ne supporte pas qu’on le contrarie ou qu’on le désavoue.

Il a l’âme d’un souverain qui ne pardonne pas. Il n’est à l’aise que dans une atmosphère sereine où les instructions sont suivies et les ordres exécutés. Il est néanmoins un travailleur infatigable. Mais il se perd vite dans le labyrinthe des embrouillements.

C’est pourquoi, il est difficile de travailler avec lui parce qu’il est exigeant, absolu, parfois même tyrannique. Son autoritarisme est parfois arbitraire. Diriger, commander,  imposer et aller à son rythme est son principal caractère. Quand il décortique une situation complexe et prend une décision, il passe immédiatement à l’action.

Il ne cède pas et considère le repli comme un déshonneur. Ce serait extraordinaire qu’il recule avec le référendum, retouche les réformes ou annule même la consultation référendaire.

Pape Ndiaye

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15