Accueil / ACTUALITES / Macky Sall ou l’Obsession d’un second mandat !

Macky Sall ou l’Obsession d’un second mandat !

Il ne pense qu’à ça… ou presque. Un second mandat ! Il le scrute. Lui c’est Macky Sall qui se prépare déjà à l’élection présidentielle en partant à la reconquête d’ancien dignitaires libéraux et grands électeurs (marabouts, guide religieux), segment par segment.
‘’Vivement la fin ‘’!, pensent en chœur les ténors de l’opposition, pressés de retourner aux affaires. “Vivement la fin !”, leur répond… Macky Sall, visiblement pressé lui aussi d’en finir, pour se concentrer sur sa réélection. A deux ans de l’échéance, tous le décrivent obnubilé par un second mandat. A vrai dire, le compte à rebours pour 2017 est lancé au Palais. Aujourd’hui le premier signe de l’obsession de l’aperiste en chef : Il joue les inaugurateurs de chrysanthèmes. Ensuite il se transforme en sergent recruteur bénissant même la transhumance. C’est en coulisses qu’il officie, allant présenter ses condoléances parfois par délégation, rendant des visites de courtoisie à la nuit tombée (Djibo Ka). Bécaye Diop a opté de troquer Pape Diop contre Macky Sall, d’autres pontes libéraux sur sa ligne de mire, le boss de l’Apr semble désormais consacrer toutes ses heures creuses à investir les rangs des Partis de l’opposition, aux fins d’enrôler certains de leurs responsables. Pas plus tard qu’hier, il a tenté d’enrôler l’ancien ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom. Sa transhumance à l’Apr ne surprendrait guère si l’on interroge l’histoire. Mais pour la gouverne du président Sall, cette stratégie n’a jamais été payante. Une monomanie qui a hanté d’ailleurs son prédécesseur. Il sait que Me Wade avait préparé sa réélection de longs et longs mois avant l’échéance. Mais encore faut-il le faire efficacement. De ce point de vue, le Pape du Sopi est l’exemple à ne pas suivre. Il avait mis en place très tôt un groupe de travail de recrutement pour plancher sur 2012. Au finish, ce fut la débâcle. C’est pour dire que la transhumance n’a jamais aidé un président de la République à gagner. Et les Sénégalais ont définitivement rejeté cette manière de vendre leur propre dignité.
Salamraky

Share This:

À voir aussi

REFONTE TARDIF DU FICHIER,  PLETHORE DE LISTES, HIVERNAGE…. Ces législatives sont mal engagées !

REWMI.COM- Les législatives de juillet prochain sont vraiment mal engagées. La date a été sans aucun …