ACTUALITE

Macky Sall : « Pas de dialogue possible avec les terroristes »

  • Date: 28 juillet 2015

Le président de la République Macky Sall écarte tout dialogue et toute discussion avec les terroristes, affirmant que ceux-ci « vivent de la drogue, des rançons à la suite de prises d’otages (et) ne méritent pas autre chose que le déploiement d’une force de résistance pour les éliminer ».

« Il n’y a pas de dialogue possible avec les terroristes », a notamment dit le président Sall qui présidait l’ouverture officielle de la conférence internationale sur la paix, mardi à Dakar, en présence du Khalife général de Médina Baye, initiateur de la rencontre.
Axée sur le thème « Contribution de l’Islam pour l’avènement d’une paix mondiale durable », cette conférence est parrainée par le chef de l’Etat Macky Sall, le roi du Maroc Mohammed VI et le président du Nigéria Muhammadu Buhari.
« Il ne sert à rien d’adopter une attitude de peur devant ces terroristes. Il faut les combattre et refuser tout dialogue avec eux. Ces gens véhiculent une mauvaise image de l’Islam et ne vivent que de la drogue et des rançons demandées lors des prises d’otage », a insisté Macky Sall.
« Je n’ai pas peur des terroristes parce que la peur ne constitue pas un rempart contre la mort. Nous n’avons pas peur de mourir, mais il est important de savoir que cette violence n’est pas inhérente à l’Islam », a-t-il souligné.
Estimant que l’Islam est la religion du « juste milieu », Macky Sall a invité les autorités religieuses et les experts à formuler des contributions allant dans le sens de mieux aider les pouvoirs publics à prendre « les mesures idoines » pour faire face aux menaces de « toutes sortes ».
Cette manifestation qui se veut multiconfessionnelle et multiculturelle a enregistré la participation de représentants de confrérie au Sénégal, de l’archevêque de Dakar Benjamin Ndiaye, de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), de l’Union africaine, de l’Union européenne et des représentants du système des Nations unies.
Pas moins de 500 universitaires, chercheurs, décideurs, guides spirituels, militants et acteurs de la paix, des savants et érudits de différentes religions prennent part à cette rencontre de deux jours.
L’objectif global de cette initiative de Médina Baye est da favoriser des échanges d’expériences et de réflexions pouvant permettre aux opinions nationale et internationale de participer davantage à la construction de mécanismes de solidarité, de tolérance et de justice sociale porteurs de paix dans le monde.
La Jamhiyatu Ansaarud-Dîn, (JAD), qui organise cette rencontre, est une communauté qui se réclame de plusieurs millions d’individus répartis sur les cinq continents.Selon ses responsables, elle « s’est sentie investie de la mission d’impulser, à travers cette initiative de Médina Baye pour la paix, un travail de réflexion qui inspirera des actions de prévention et de résolution des conflits ».

La JAD regroupe tous les disciples de Baye Niasse à travers le monde pour les mettre au service d’un Islam de paix et du progrès. Elle a été créée au milieu des années 1940 par Cheikh Ibrahima Niasse, fondateur de Médina Baye.

Cette organisation est reconnue en octobre 1960 par l’Etat du Sénégal. Elle n’est pas liée à d’autres associations au nom similaire et parfois extrémistes, précisent ses responsables

 APS

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15