Accueil / ACTUALITES / Macky Sall, président de la République- La cité du savoir sera le noyau de l’émergence scientifique du Sénégal

Macky Sall, président de la République- La cité du savoir sera le noyau de l’émergence scientifique du Sénégal

La Cité du savoir qui sera construit à Diamniadio aura comme missions de susciter la vocation scientifique et technologique ainsi que l’innovation au Sénégal. Le chef de l’Etat a aussi annoncé la construction d’un centre microscopique lors de sa visite à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), vendredi dernier.

Le président de la République, Macky Sall, tient à la promotion des sciences et des technologies. A vrai dire, ce sont des disciplines qui sont plus susceptibles d’accélérer le développement socio-économique d’un pays et de tirer sa croissance. C’est dans cette optique que le gouvernement a conçu un ambitieux programme pour promouvoir ces disciplines et susciter des vocations dans un contexte de dépeuplement des filières scientifiques.

Parmi ces mesures incitatives, il y a la construction de la Cité du savoir à Diamniadio. Elle aura comme vocation la formation, la recherche, l’innovation, la création d’entreprise et la promotion de la culture scientifique.

« Cette Cité du savoir sera le noyau de l’émergence scientifique et technique du Sénégal », a fait savoir le chef de l’Etat qui a également annoncé l’érection d’un centre microscopique.

Contre le dépeuplement de ces filières, le gouvernement a aussi comme solution l’octroi de bourses pour les étudiants suivant les branches scientifiques. « L’une des actions constitue à rendre les sciences et les technologies plus attractives et à susciter une vocation précoce pour les filières professionnelles. Ceci, grâce à des mesures nouvelles, incitatives, comme l’octroi de bourses dans ces disciplines », a laissé entendre Macky Sall.

Au-delà de ces mesures, les contenus des enseignements tiendront davantage compte aux besoins du monde de travail. La matérialisation de cet axe débutera au mois d’octobre. « La troisième action sera lancée à la rentrée prochaine. Elle a comme objectif l’alignement des filières de formation sur les besoins de l’économie. Le Pse a besoin de milliers de Sénégalais créateurs de petites et moyennes entreprises pour étoffer le tissus économique et renforcer notre politique de formation professionnelle et de création d’emplois », a indiqué le chef de l’Etat.

Mais ce « changement de paradigmes », cette nouvelle politique, requiert aussi la contribution de toutes les composantes de l’espace universitaire. C’est dans cette perspective qu’il faudra aussi inscrire l’appel du président pour le rétablissement du calendrier universitaire.

« Chers enseignants et chercheurs, je vous demande un effort supplémentaire pour rétablir le calendrier universitaire et renforcer la qualité de la formation. C’est un effort collectif que la nation demande aux femmes et aux hommes de savoir pour nous fournir les compétences et les innovations qu’appelle la mise en œuvre du Pse », a appelé M. Sall.

Le Soleil

À voir aussi

UEMOA- Le FMI prévoit une croissance du PIB 6,5%

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Monsieur Boileau Loko, a séjourné à …