Accueil / POLITIQUE / Macky Sall promet une ‘’Assemblée nationale de rupture »

Macky Sall promet une ‘’Assemblée nationale de rupture »

Le secrétaire général adjoint du parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), Macky Sall, a promis l’introduction d’une rupture à l’Assemblée nationale au terme des élections législatives du 3 juin prochain, relevant que sa liste entend changer la démarche et le contenu de l’assemblée nationale. ‘’La liste que je dirige entend introduire une rupture à l’Assemblée nationale, rupture par la qualité des parlementaires, rupture par la prise de conscience nouvelle. Avec les députés issus de la liste de la coalition Sopi, nous avons l’intention de changer la démarche et le contenu du futur parlement », a notamment déclaré la tête de liste des libéraux au cours d’un premier meeting tenu dimanche à Mbacké dans le cadre de la campagne électorale.

Source : Aps
Macky Sall qui s’exprimait en wolof a indiqué que désormais les députés ne resteront plus à Dakar. Aussi, feront-ils le tour de la campagne, des usines pour recueillir les préoccupations de la nation en vue d’interpeller le gouvernement pour leur concrétisation.

Appelant les militants de sa coalition à faire des prochaines élections une ‘’confirmation » des présidentielles du 25 février passé (victoire du leader du PDS Abdoulaye Wade), le numéro deux du PDS a notamment expliqué qu’il s’agit ainsi de donner au chef de l’Etat une majorité à l’Assemblée nationale.

‘’Notre démarche est claire car nous travaillons pour le président Abdoulaye Wade. Nous lui cherchons une majorité à l’Assemblée nationale. Nous avons bon espoir que le 3 juin, vous allez rééditer votre victoire du 25 février », a-t-il affirmé.

Face aux opposants qui prônent le boycott actif, Macky Sall appelle à la mobilisation de tous les partis et de tous les militants ‘’pour leur ôter, par les résultats, toute raison de se réjouir ».

Macky Sall a dénoncé et condamné ‘’les règlements de compte entre les responsables politiques » consistant à ériger les uns contre les autres. Il a indiqué le parti n’acceptera plus de tels comportements durant le reste de la campagne, n’excluant pas le cas échéant d’apprécier et de prendre les mesures idoines.

Auparavant, les candidats investis sur la liste départementale ont tour à tour pris la parole pour se réjouir des résultats de l’alternance et promettre de rééditer les résultats du département de Mbacké, classé premier du Sénégal avec 84 % le candidat de la coalition Sopi lors de la dernière présidentielle. Ils ont tous appelé à la mobilisation et à l’unité pour ‘’relever le défi du taux de participation ».

Plusieurs membres du comité directeur du PDS et des responsables de la Cap 21 (coalition de soutien au président Wade) accompagnent la tête de liste de la coalition Sopi, reçu dans la matinée par le guide de la confrérie mouride, Serigne Saliou Mbacké.


À voir aussi

Youssou Ndour sur la présidentielle de 2019 ‘’Bientôt on saura qui est qui”

La bataille de la présidentielle de 2019 est déjà lancée. Mais pour Youssou Ndour, il …

Presidentielle 2019 « Le serment de Mame Adama Guèye… »

Maître Mame Adama Guèye a procédé, ce week-end, au lancement officiel de son mouvement « Sénégal …