arton152979

MACKY SALL VEUT UN APAISEMENT DURABLE DANS L’ÉDUCATION ET LA SANTÉ

Le président Macky Sall a lancé dimanche un appel aux syndicats en vue d’un ‘’apaisement durable’’ du climat social dans l’espace scolaire, universitaire et sanitaire.

‘’J’en appelle encore une fois à l’engagement patriotique des uns et des autres. J’ai bien pesé mes mots, la patrie au dessus de tout : l’engagement patriotique des uns et des autres et le sens de responsabilité de tous les acteurs concernés et des partenaires pour un apaisement durable du climat social dans l’espace scolaire, universitaire et sanitaire’’, a-t-il dit.

 S’exprimant lors de la remise des cahier de doléances des centrales syndicales, le président Sall a invité les acteurs de l’école à poursuivre le dialogue.
‘’ L’Etat ayant déjà consenti beaucoup de sacrifices, nous avons réglé l’essentielles des revendications qui étaient en latence depuis plus de 20 ans dans les secteurs de l’éducation et de la santé. On ne peut pas comprendre que l’on fait autant d’efforts et que chaque jour nous soyons contraints à recevoir des préavis de grève, voire des grèves répétées’’, s’est étonné le Chef de l’Etat.
Selon lui, les perturbations compromettent complètement le fonctionnement régulier de l’école sénégalaise ou la santé des populations.
‘’ Nous avons tous intérêt, Etat, syndicats, patronat, à faire en sorte que l’école sénégalaise soit une école de référence pour permettre l’égalité des chances. On ne peut pas compromettre et rompre ce système d’égalité des citoyens’’, a-il estimé.
 Si l’école publique et la santé publique ne marchent pas, a-t-il prévenu, seuls ceux qui ont de l’argent pourront payer pour se tourner vers le privé.
‘’ Je pense que l’Etat a consenti énormément d’efforts pour mettre en œuvre les différents accords signés avec les enseignants. Donc, il ne faut pas dire ici qu’on n’a pas respecté les accords signés. Tout a été respecté, nous sommes dans la mise en œuvre. On ne peut pas dire que, dans un mois, on peut régler tous les dossiers qui étaient là depuis 2012’’, a martelé le président Sall.
Il a indiqué que toutes les mesures ont été prise en matière budgétaire pour que tout soit réglé au cours de cette année, ajoutant que cela doit être suffisant pour garantir la stabilité du système scolaire et universitaire.
 ‘’ Nous allons poursuivre ces efforts, (car notre seul limite c’est le budget) dans le sens de renforcer les acquis et la satisfaction des revendications quand nous le pourront. Si nous ne le pourrons pas, j’ai dit au gouvernement : ne signez pas ce qu’on ne peut pas faire’’, a précisé Macky Sall.

Voir aussi

telechargement-3

REGULARISATION D’ELEVES SANS ACTES D’ETAT-CIVIL L’UE et de l’UNICEF mettent plus 60 millions sur la table

L’Union européenne et l’UNICEF ont accordé au Sénégal une enveloppe de plus 60 millions de francs CFA, destinée à appuyer …