POLITIQUE

MACKY SUR LE PROTOCOLE DE REBEUSS  « Je n’ai rien à dire sur ce sujet »

  • Date: 21 juillet 2016

Le président préfère éviter le sujet. Macky Sall  esquive la question concer­nant le « protocole de Rebeuss ». Interpellé sur l’affaire des 74 milliards F Cfa qu’auraient dérobés l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, et ce « fameux protocole », le locataire du Palais a préféré ne pas répondre à cette question.

Le  président Macky Sall a enfin réagi sur l’affaire dite du ‘’protocole de Rebeuss’’ où l’on accuse le président du parti Rewmi d’avoir empoché illicitement 74 milliards F Cfa. Hier, au sortir du Conseil des ministres à Pikine,  le président de la République a souhaité ne pas s’épancher sur cette question. « Ce débat n’est pas opportun. Je ne vais pas répondre à des questions qui ne sont pas importantes pour le pays. Elle n’a aucun intérêt pour les populations », argue-t-il. Pour lui, le seul débat, qui vaille et qui est d’intérêt national, est le débat économique, pour discuter des questions de développement du pays. Mais, s’offusque-t-il, « je n’ai pas eu de réponse ». « Tout le reste n’est que débat politique et politicien », a rétorqué le chef de l’État, qui n’a pas donné l’occasion aux journalistes de rebondir sur l’affaire Karim Wade. Alors, on comprend, dès lors, pourquoi le Procureur de la République a renoncé à l’audition de certaines personnalités comme l’ancien ministre de l’Énergie, Samuel Sarr.

À son tour, le Commissaire El Hadji Cheikh Dramé, patron de la Sûreté urbaine, a été sommé d’arrêter les auditions. Ainsi, ce désintérêt du président Sall sur l’affaire des 74 milliards F Cfa apparait pour certains comme un désaveu à Me Ousmane Sèye,  Me Nafissatou Diop Cissé, le Colonel Malick Cissé, le député Oumar Sarr, entre autres. En tout cas, le  principal concerné, Idrissa Seck, a toujours soutenu que ce « protocole » n’a jamais existé. Il s’agit, pour reprendre ses propos, purement et simplement « des mensonges de personnes qui cherchent  à le mettre en mal avec le peuple ».

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15