Accueil / Education / Macky valide les recommandations des assises 11 axes pour la refondation du système de l’éducation et de la formation

Macky valide les recommandations des assises 11 axes pour la refondation du système de l’éducation et de la formation

Le Chef de l’Etat Macky Sall a validé hier, jeudi 6 août, les 11 recommandations ressorties des Assises nationales pour une éducation et une formation de qualité. Pour l’effectivité de ces directives, le président de la République a annoncé la mise en place de comité de veille qui va suivre l’avancée des décisions entreprises.

Rien ne sera plus comme avant. C’est ce que le Chef de l’Etat a tenté  d’expliquer aux acteurs de l’enseignement lors du Conseil présidentiel sur les recommandations des assises de l’éducation et la formation.  Pour Macky Sall, le niveau de recrutement des enseignants sera élevé afin de permettre aux apprenants de bénéficier d’un enseignement de qualité. A cet effet, il a donné des instructions aux acteurs afin de renforcer la qualité de la formation initiale et continue des enseignants et promouvoir la modernisation de la gestion des ressources humaines du secteur, tout  en favorisant notamment la mobilité entre les différents corps.

Le président a aussi recommandé l’amélioration de la qualité des enseignements et de l’apprentissage mais aussi  promotion l’enseignement privé de qualité. Il a aussi demandé au gouvernement de développer l’enseignement arabo-islamique et de l’adapter au système éducatif du pays, développer la formation professionnelle et l’adapter aux besoins du marché du travail.  Sur ce, le chef de l’Etat a sommé son gouvernement d’accélérer la construction des sept lycées professionnels de Sandiara, Sédhiou, Tambacounda, Louga, Fatick, Matam, Kolda et de moderniser l’apprentissage et la formation qualifiante.

En outre, Macky Sall a également préconisé le développement  de l’alphabétisation et renforcement de la place des langues nationales mais surtout la promotion de l’inclusion des filles et des enfants à besoins éducatifs spéciaux. Il s’y ajoute le renforcement de la professionnalisation des ressources humaines, la réorganisation de la formation vers les sciences mais surtout généralisation de la prise en charge de la petite enfance. Le chef de l’Etat a aussi demandé à ce qu’on améliore la gouvernance tout en renforcent le dialogue social. Pour la mise en place de ces recommandations, le président a annoncé la mise en place de comité de veille qui va suivre l’avancée des décisions entreprises.
Sud quotidien

Share This:

À voir aussi

LA SENSIBILISATION AUX ENJEUX DU NUMÉRIQUE DOIT CONCERNER PARENTS ET ÉLÈVES (PRÉSIDENTE CDP)

L’éducation à l’utilisation de l’Internet et aux enjeux de l’environnement numérique nécessite une implication des …