Accueil / POLITIQUE / Madické: « Le PSE est devenu « Plan Sénégal Endettement »

Madické: « Le PSE est devenu « Plan Sénégal Endettement »

Les partis membres de la Grande coalition Madické 2019 se sont réunis, hier, au quartier général de ladite coalition. C’est pour accueillir en leur sein Habib Sy, leader du mouvement espoir et modernité Yakarou Rewmi.

S’exprimant à l’occasion d’un face à face avec la presse, Madické Niang a accueilli le ministre Habib Sy. En effet, il a indiqué que le soutien de celui-ci constitue un apport de taille, compte tenu de son expérience. « Ancien directeur de campagne du Président Wade, Habib Sy est un homme politique dont l’expérience et la sagesse contribueront, à l’instar des autres partis membres de notre grande coalition, à conférer à notre organisation une nouvelle dynamique dans sa démarche vers la conquête du pouvoir. Pour mettre fin, définitivement, à la souffrance des Sénégalais », a dit Madické Niang. Revenant sur la situation du pays, le candidat aux prochaines élections présidentielles a soutenu que cette année 2018, prodigieusement appelée «année sociale», tourne au cauchemar pour les personnels de la santé, de l’éducation, des établissements supérieurs privés. Sans oublier les paysans, dans le dénuement total, obligés, cette année encore, de vendre à vil prix leurs productions, le drame des populations impactées négativement par le TER (train express régional). «Le Pse est devenu un Plan Sénégal Endettement et avant qu’il ne devienne un Plan Sénégal Enlisement», a-t-il dit, avant de lancer un appel à tous les patriotes pour « mettre Macky et sa bande de pseudo socialo communistes hors d’état de ruiner notre pays». Pour sa part, Habib Sy, se réclamant  pur produit du Pds, a fait savoir qu’il est dans une suite logique en rejoignant la coalition de Madické Niang pour battre le président sortant Macky Sall. Ainsi demande-t-il la mise en place de pôles de candidats de l’opposition pour gagner le Président Sall. «Nous demandons à l’opposition de s’unir pour remporter les élections. Il n’y a pas pire erreur que d’avoir remplac » Abdoulaye Wade par Macky Sall. Notre pays est menacé intérieurement et extérieurement. Parmi ces menaces, figure le pétrole. Il en est de même pour le gaz car ce sont des produits tarissables. Nous sommes menacés aussi par le dérèglement climatique, sans oublier la Casamance où  Il n’y a pas totalement accalmie », a encore dit Habib Sy.

 

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Louga: 9.837 cartes en souffrance à la préfecture 

Selon le préfet du département de Louga, Mamadou Khouma, 9837 cartes d’électeurs sont encore dans la …

Présidentielle: Le CNRA sensibilise les jeunes reporters du Sénégal

Les jeunes reporters du Sénégal ont participé, hier, à une journée de sensibilisation sur la …