Accueil / SOCIETE / MAGAL DE POROKHANE Mame Diarra Bousso : Une vie entre adoration de Dieu et transmission du savoir islamique

MAGAL DE POROKHANE Mame Diarra Bousso : Une vie entre adoration de Dieu et transmission du savoir islamique

Tous les chemins mènent à Porokhane où des milliers de personnes se rendent, chaque année, pour le Grand Magal dédié à Mame Diarra Bousso. Une vie  courte de 33 années consacrée à l’adoration à Dieu et la transmission du savoir islamique. L’exemple de la femme idéale en islam. Par l’éducation dans la pure tradition musulmane. Sokhna Diarra Bousso a maîtrisé le Coran et allia à la fois, sciences théologiques et taches quotidiennes inhérentes à la vie d’une femme dans la société. Et c’est dès le bas âge, c’est le savoir, la piété, la droiture, la soumission exclusive à Dieu le guide suprême. Une intensive activité pieuse qui n’entrava en rien, sa soumission à Serigne Mor Ata Sally Mbacké. Soxna Mariama Bousso est créditée d’une production de plus de 40 exemplaires du Livre Sacré écrit par sa main. Elle ne manquait jamais à son devoir de solidarité sociale à travers les aumônes qu’elle distribuait généreusement, sans ostentation, ni mépris pour le récipiendaire. L’histoire lui donna raison avec sa progéniture exceptionnelle. Une éducation de ses enfants basée sur la voie à suivre pour faire partie des preux valeureux de l’islam. Elle racontait à ses enfants, l’histoire des Saints afin que leur vie leur serve d’exemple. C’est ainsi que Cheikh Ahmadou Bamba se retirait dans la nuit, parce qu’ayant entendu dire que les valeureux preux de l’islam avaient l’habitude d’être debout, toute la nuit. Et pourtant, en ce moment, le Cheikh ne savait même pas que c’était pour prier, parce qu’étant trop jeune.

Ndèye DIAW

À voir aussi

Criminalité faunique 5 kg d’ivoire brut, une peau de léopard et des articles de luxe en peau de crocodile saisis à Mbour

Une importante opération a été menée à Mbour par les éléments de la police, en …

Règlement des établissements clandestins La police spéciale du tourisme fouille 28 résidences

Le commissaire Yoro Faye, chargé du Commissariat spécial du tourisme, a organisé une conférence de …