telechargement-3

MAGAL DE TOUBA 2016- Le Comité d’organisation n’est pas content de l’Ageroute 

A quelques jours de la tenue de l’édition 2016 du grand Magal de Touba, qui accueille des millions de fidèles, l’Ageroute n’a pas encore démarré les travaux de rebouchage des nids de poule sur les axes menant vers la ville Sainte. Une situation que déplore le comité d’organisation. Serigne Bass Abdou Khadre soutient avoir déjà attiré l’attention du gouvernement sur cette gangrène, qui est à la source de plusieurs accidents.

Les retards constatés dans les travaux de rebouchage des routes menant vers la ville Sainte, de Dakar à Touba, inquiète le Comité d’organisation du Magal 2016. Lesdits travaux n’ont même pas encore démarré, contrairement aux engagements de l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes (Ageroute). Le porte-parole du khalife des Mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, à l’occasion du dernier Comité régional de développement (CRD) tenu sur cet événement, avait attiré l’attention des plus hautes autorités sur la question, soulignant qu’il ne voulait pas de bricolages, non sans révéler que le gouvernement s’était engagé à faire montre de diligence pour instruire l’Ageroute de livrer les travaux à temps. Jusqu’ici, rien de changé sous le soleil ! Pas plus tard que vendredi dernier, à l’occasion du CRD pour les besoins de l’évaluation du Magal de Touba Darou Khoudoss, le préfet de Mbacké avait été interpellé sur cette affaire. Il a, après avoir confirmé que les travaux n’ont pas encore démarré, recommandé aux chauffeurs la prudence sur les routes. Autrement dit, ce sera un miracle si, d’ici à de brefs délais, l’Ageroute parvienne à honorer son engagement de réfectionner les axes qui mènent vers Touba.

Pour rappel, du fait des nombreux nids de poules, on dénombre plusieurs cas d’accidents à chaque édition du grand Magal de Touba depuis quelques années. En outre, lesdits travaux devraient inclure la réfection des routes à l’intérieur de la ville Sainte, notamment aux alentours de la grande mosquée.

Sidy THIAM

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …