ACTUALITE

MAGAL TOUBA 2015 Les acteurs du transport misent sur zéro accident

  • Date: 30 novembre 2015

 En prélude à ce grand évènement de la communauté mouride, des campagnes de sensibilisation ont été menées pour attirer l’attention des transporteurs au respect du Code de la route pour éviter les accidents de la circulation qui font chaque année beaucoup de victimes. À la Gare routière des Beaux Maraîchers sise à Pikine, les chauffeurs et autres acteurs du transport veulent un Magal avec zéro accident.

« Les chauffeurs doivent respecter le Code de la route, c’est-à-dire éviter les surcharges, ne pas parler au téléphone lorsqu’ils conduisent, bien se reposer, éviter les excès de vitesse, etc. La vie d’une personne n’a pas de prix même si l’erreur est humaine. 90 pour cent des accidents sont causés par les chauffeurs », martèle Modou Kane Diaw, un des responsables de la gare. Et de renchérir : « La campagne de sensibilisation, pour lutter contre les accidents de la route lors du Magal et autres évènements, implique tout le monde. Les chauffeurs en ont une grande part de responsabilité. Les responsables en charge de la question du transport ne ménageront aucun effort pour assister les pèlerins ».

Quant à Gora Khouma, Secrétaire général du Syndicat national des transporteurs routiers du Sénégal (Sntrs), il soutient que « les voitures qui doivent transporter les passagers doivent être en bon état. La question de la lucidité des chauffeurs reste encore à être diagnostiquée. Les excès de vitesse sont les principales causes des accidents. Savoir conduire, ne veut pas dire être apte à transporter les passagers  pour parcourir de longues distances comme Dakar-Touba ou Touba-Dakar ».

Pour sa part, le président de Lamp Fall appelle les uns et les autres à la vigilance. « La route ne va pas enregistrer beaucoup d’accidents si toutefois les chauffeurs appliquent les directives qui leurs ont été données par les responsables religieux. L’année dernière, le Magal n’a pas fait beaucoup de victimes. Les voitures doivent être aptes sans parler des conducteurs qui doivent eux aussi être aptes. Les feux de signalisation doivent être distingués et respectés par les chauffeurs », souligne-t-il. À signaler que beaucoup d’acteurs du secteur du transport ont pris part à cette rencontre. Le maitre mot était : un Magal avec zéro accident.

Sada Mbodj

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15