Accueil / ECONOMIE / Maintenance industrielle : Un colloque sous-régional en gestation

Maintenance industrielle : Un colloque sous-régional en gestation

Dans le prolongement de la semaine française à Dakar tenue au mois d’avril 2006, Ubifrance et les missions économiques françaises d’Afrique de l’ouest organisent les 19 et 20 juin prochain un colloque international sur la maintenance industrielle.
Selon le chef de la mission économique Michel Derrac lors d’une réunion d’information avec différents acteurs, ce colloque entre dans le cadre de la stratégie de croissance accélérée initiée par les autorités sénégalaises. Il a souligné que les entreprises restent au cœur du processus de cette croissance accélérée rappelant que pour y tenir leur rôle, les entreprises ont besoin d’une modernisation de l’outil de production fondé sur la maintenance et une dynamique d’investissement privé.

Il a indiqué que la vocation première de la maintenance industrielle est d’assurer un bon fonctionnement des outils de production, et que celle-ci reste intimement liée au développement qualitatif de la technologie et à la recherche continue d’une réduction des coûts de production.

Le colloque qui se tiendra sur une journée et demie réunira des PME et de grands groupes industriels ainsi que des syndicats et autres décideurs concernés par les problèmes de maintenance. Une occasion pour les entreprises sénégalaises de rencontrer des partenaires et d’échanger sur les opportunités dans le domaine de la maintenance en termes de productivité et de croissance dans divers domaines allant de l’énergie aux mines en passant par le transport et l’agroalimentaire.

Le Sénégal connaît régulièrement des coupures d’électricité qui grèvent considérablement la production industrielle et dans ce domaine des besoins importants existent en termes de maintenance des installations des centrales, a estimé le chef de la mission économique. Il a ajouté que compte tenu de l’importance de la pêche dans notre pays et dans la sous-région de façon générale, d’énormes opportunités se présentent aussi en matière de réparation et de maintenance des bateaux de pêche. D’autres secteurs comme les mines, le transport, l’agroalimentaire offrent aussi des opportunités pour les nombreuses entreprises françaises, sénégalaises marocaines et autres de la sous-région dans la perspective du port minéralier de Bargny, la plate forme de Diamgnadio, l’aéroport de Ndiass, l’autoroute à péage, la ceinture maraîchère des Niayes entre autres. Plusieurs intervenants ont salué l’importance de la maintenance, une activité transversale considérée comme “ l’hygiène selon les secteurs ” et mis l’accent sur la nécessité de lui consacrer un colloque pour permettre aux différents acteurs d’en débattre.


À voir aussi

Pont de Foundiougne- Macky lance les travaux de plus de 40 milliards  de FCFA

Après l’inauguration du tronçon Fatick-Kaolack, les axes Dinguiraye-Nioro du Rip et Keur  Waly  Ndiaye-Passy-Sokone, le …

Port de Dakar Plus de 14 millions de tonnes de marchandises débarquées en 2017

Les débarquements de marchandises au Port autonome de Dakar (PAD), au terme de l’année 2017, …