Accueil / Uncategorized / Quand le Maire tente de saboter la caravane de Sonko

Quand le Maire tente de saboter la caravane de Sonko

 La caravane d’Ousmane Sonko a connu un incident à Bokidiawé. Dans cette commune dirigée par le maire apériste Kalidou Wagué, un homme a jeté des pierres sur le convoi de Sonko. 

 Après Ourossogui, la caravane d’Ousmane Sonko s’est dirigée vers Podor, faisant escale dans certaines localités comme Bokidiawé. Une étape où l’attendait une foule de militants qui ont voulu communier avec leur candidat. Seulement la fête sera gâchée par le maire de la ville,  Khalidou Wagué. Ce dernier, avec sa caravane, a lui aussi tenu une manifestation improvisée devant les militants patriotes. Un homme d’une trentaine d’années a jeté des pierres sur le convoi de Sonko. Il a été vite appréhendé par la sécurité de la coalition Sonko président. Un responsable de la sécurité renseigne qu’il avait par devers lui une arme blanche. L’homme a été livré aux gendarmes présents sur les lieux. A noter par ailleurs que le maire Kalidou Wagué, debout sur un pick-up, jetait des billets de 500 f CFA à la foule. Une attitude qui a suscité des réactions d’indignation.

Le cortège Sonko attaqué de nouveau à Aeré Lao

La caravane de Sonko Président n’en finira pas avec ses déboires. Elle sera de nouveau attaquéeet huée par des militants apéristes à hauteur d’Aéré Lao. Ces derniers iront jusqu’à jeter des pierres sur le cortège. Une attaque qui a fait réagir la garde rapproché d’Ousmane Sonko qui a tabassé un des fauteurs de trouble. Responsable de Pastef, Yoro Sangote accuse le Directeur de l’Apix, Mountaga Sy, d’être derrière ce coup. Sangote de faire savoir qu’ils ne vont jamais riposter. Il met toutefois en garde les personnes victimes qui votent dans cette localité. « Ici les malades votent, ici les morts votent, mais nous allons nous ériger en bouclier pour empêcher ces forfaits »,  avertit Yoro Sangote.

 

Des membres de « Sonko président » et « Idy2019 » arrêtés à Diourbel

Mamadou Dioum dit Diomaye et Mame Ass Seck, respectivement de « Idy2109 » et « Sonko président », ont été arrêtés au commissariat de Diourbel. Ces responsable venaient s’enquérir de l’inscription « frauduleuse » de personnes affrétées par car, étrangères à la commune de Diourbel, selon notre source qui promet de nous revenir avec plus d’information.

Elisabeth Diatta (Envoyée spéciale)

 

 

À voir aussi

Le port du voile interdit à l’école Jean d’ARC

L’établissement scolaire a informé les parents d’élève de l’interdiction du port du voile au sein …

Affaire Aissatou Ba Cissé : Le maire Abdoulaye Timbo parle de chantage

Le maire Abdoulaye Timbo pense que certaines personne profite de l’affaire Aissatou Ba Cissé pour …