Accueil / POLITIQUE / Mairie de Thiès 25 conseillers réclament le départ d’Idrissa Seck

Mairie de Thiès 25 conseillers réclament le départ d’Idrissa Seck

Un collectif des 25 conseillers municipaux, des responsables de la Génération du concret et du Parti démocratique sénégalais (PDS) a réaffirmé samedi sa volonté de faire partir le maire de la ville de Thiès, Idrissa Seck.
‘’L’actuel maire de la ville, Idrissa Seck, doit partir car il a rompu le contrat qui le lie aux populations de la commune parce qu’il a été incapable de résoudre la souffrance de ses mandants’’, a déclaré samedi le porte-parole du collectif, Ameth Mbaye.

Ce dernier qui est par ailleurs le premier adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Thiès-Ouest s’exprimait lors d’un rassemblement tenu dans l’enceinte de l’hôtel de ville de Thiès, en présence d’une foule.

M. Mbaye a fustigé ‘’la mauvaise gestion de la mairie par son édile’’, affirmant que ‘’l’équipe municipale va destituer le maire (M. Seck) et mettre en place un conseil municipal populaire, capable de prendre en charge l’ensemble des préoccupations des populations de la commune’’.

‘’La ville de Thiès est aujourd’hui confrontée à des problèmes de ramassage d’ordures, d’insalubrité, d’assainissement, d’éclairage publique défectueuse et d’inondations de certains quartiers, dont les populations, sans aucune assistance de la municipalité, souffrent dans les eaux’’, a-t-il ajouté.

Prenant la parole, le chef de cabinet du ministre d’Etat Karim Wade, Bachir Diawara, a salué ‘’le courage des 25 conseillers municipaux qui se sont engagés résolument pour tourner la page Idrissa Seck à la tête de commune de Thiès’’.

Cette mobilisation qui a réuni les responsables du PDS à Thiès, de la Génération du concret, des groupements de femmes, du mouvement corporatif, ‘’illustre bien la détermination des populations de Thiès à prendre leur destin en main, sans un maire absentéiste’’, a-t-il dit.

Il a donné l’assurance aux Thiessois que ‘’les chantiers de Thiès, seront bientôt repris et achevés, grâce au ministre d’Etat Karim Wade, qui a déjà envoyé des équipes pour sa reprise totale’’. Il a promis une pétition de 500.000 signatures pour le départ de leur adversaire.

Le ministre-conseiller Serigne Mbacké Ndiaye a rassuré les 25 conseillers municipaux de la suite réservée à leur initiative au sommet de l’Etat. Il a demandé aux Thiessois ‘’de faire confiance au chef de l’Etat qui prendra totalement leurs préoccupations en charge’’.

A sa suite, plusieurs orateurs, dont Mamadou Lamine Massaly, Sidy Diéguène, Sophie Ciss, le responsable de l’UJTL de Thiès, Mamadou Dieng ont appuyé le collectif des 25 conseillers municipaux de la ville, pour destituer l’actuel maire de Thiès.

Idrissa Seck est rentré en disgrâce, après un retour avorté au PDS d’où il a été exclu pour ‘’activité fractionniste’’. M. Seck qui soutient la thèse de l’impossibilité pour le président Wade de solliciter un troisième mandat, est lui-même candidat à la présidentielle du26 février 2012.


À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …