Maison d’éducation Mariama Bâ : Fatou Sarr Sow veut des apprenantes modèles

La conférence de rentrée de la maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée s’est tenue avant-hier. Le professeur Fatou Sarr Sow a exhorté vivement les élèves à cultiver l’excellence et l’exemplarité.

« Je ne crois pas à la déchéance de nos sociétés ; l’image de marque qui a fait le Sénégal est toujours là » ! Tels sont les mots, galvanisants, prononcés par la socio-anthropologue Fatou Sarr Sow qui animait, avant-hier, une conférence de rentrée à la maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée. Elle a beaucoup répété, au cours de sa communication, l’importance des études. « Il faut que nous apprenions à aimer l’école. Ceux qui y ont cru ne l’ont pas regretté. Il faut avoir la passion des études », a expliqué la conférencière qui a déploré  la crise des valeurs dont l’antidote est le courage, l’intégrité, le respect de soi et de son prochain, la morale, l’honorabilité…

« Le commun vouloir de vivre ensemble sont des choses qui se construisent. Quand on parle d’émergence, c’est vous. L’honorabilité ne se décrète pas, c’est  par des actes courageux qu’on l’acquiert », a fait savoir Mme Sow, qui l’a rappelé aux jeunes qui sont la relève de demain.
Mieux, elle est d’avis que l’école peut bel et bien éduquer à travers les conseils prodigués aux apprenants. « Les valeurs ne sont jamais perdues ; les bonnes graines poussent toujours là où elles poussaient », a indiqué Fatou Sarr Sow, insistant pour que nous ayons de la déférence à l’égard de nos parents.
Elle a également déploré le fait qu’on déterre les morts dans les cimetières. « Il y a un danger », a-t-elle alerté. Toutefois, Mme Sow s’est dite optimisme du lendemain « des enfants bien éduqués ». Avant de les exhorter à aller dans ce sens.
La conférencière a aussi demandé aux élèves de se battre pour avoir de bonnes notes et être, demain, parmi les dirigeants de ce pays.

Voir aussi

KAOLACK : 29 BÉNÉVOLES DE LA KUCSS POUR APPUYER LES VOLONTAIRES DE LA KOICA

Vingt-neuf bénévoles de la Korean university council for social service (KUCSS) sont venus spécialement de …