images (1)

MALAISE  AU SEIN  DES ENSEIGNANTS APÉRISTES Ameth Suzanne Camara et ses camarades de Rufisque favorables au débarquement de Youssou Touré

 Après sa démission-revirement spectaculaire du gouvernement et de toutes ses responsabilités politiques comme syndicales, Youssou Touré ne semble plus être le bienvenu au sein de certains de ses camarades syndicalistes. Face à la presse, hier, le Réseau départemental de Rufisque, renforcé du Coordonnateur général adjoint, Ameth Suzanne Camara, a tout simplement « demandé au Président Macky Sall d’envoyer leur ex-camarade à la retraite chez les Sages après avoir pris sa retraite administrative ».

Il y a comme qui dirait du gaz dans les relations entre certains membres du Réseau des enseignants de l’Apr et celui qu’il considère désormais comme leur « ex-coordonnateur national », Youssou Touré. En effet, suite à la démission-revirement   du Secrétaire d’État en charge de l’Alphabétisation et à la Promotion des Langues nationales de ses charges étatiques, politiques et syndicales, ces camarades de Rufisque ont organisé une rencontre avec la presse pour « dénoncer la méthode cavalière et inélégante de leur ex-coordonnateur national », qui avait choisi la « voie de la presse pour démissionner du gouvernement, sans en avoir au préalable informé ni le président de la République, ni ses camarades ». Pour Cheikh Dicko et ses camarades de Rufisque, « Youssou Touré a, par ce geste irresponsable, démonté qu’il manquait de respect à l’autorité suprême qu’est le chef de l’État qui avait fait honneur au réseau en leur offrant une place au sein du Gouvernement ; mais il a fait aussi du tort aux enseignants en privant même leur droit à être informé de sa décision de quitter l’attelage gouvernemental ».

Interpellé par la presse sur les accusations de malversations financières et les problèmes de gestion qui seraient à la base de la décision première de Youssou Touré, les membres du Réseau des enseignants apéristes de Rufisque, même s’ils reconnaissent « un problème de gestion interne à l’organisation », ont cependant voulu jouer sur le temps et la prudence. « Officiellement et publiquement, Youssou Touré a toujours clamé que le Réseau n’a jamais reçu d’argent du président de la République ou de toute autre institution » ; c’est pourquoi a annoncé Souleymane Sy, « nous avons sollicité une enquête et sollicité des éclaircissements de la part de l’Autorité pour être édifié sur tout cela ». Car, poursuit-il, « de 2012 à 2016, faute de moyens comme le disait Youssou Touré, le Réseau n’a organisé que 3 réunions et des points de presse ». C’est donc au nom de la « transparence et de la reddition des comptes que nous voulons des éclaircissements sur la gestion de Youssou Touré ». Présent à la rencontre , Amath Suzanne Camara, en sa qualité de membre fondateur du Réseau, Coordonnateur adjoint et membre du Bureau a bien se prêter aux questions des journalistes en faisant notamment un bref rappel historique de leur organisation et de son fonctionnement. Assumant d’emblée sa solidarité avec ses camarades de Rufisque pour « leur courage et leur responsabilité historique dans la sauvegarde de l’image de leur organisation », considère que  « Youssou Touré n’est plus habilité pour agir ou parler au nom des enseignants apéristes ». D’abord, selon lui, « Youssou Touré a démissionné publiquement de ses responsabilités politiques comme syndicales mais ensuite et surtout parce qu’il a atteint la limite d’âge en tant que fonctionnaire ». Pour Amath Suzanne Camara, à la limite de l’ironique, « étant notre oncle et notre ainé, et pour tous les services rendus au parti, nous demandons au Président Macky Sall de bien vouloir lui chercher une place au sein des Sages du parti pour lui permettre de jouir pleinement de sa retraite ; et de laisser la place aux jeunes… »

Signalons que lors de cette rencontre, les enseignants apéristes de Rufisque ont lancé un appel « pour un Oui massif lors du référendum prochain et une meilleure implication des enseignants dans les instances. »

Djiby Guissé

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …