Accueil / RELIGION / Malgré la campagne électorale : Prokhane n’a pas désempli, hier

Malgré la campagne électorale : Prokhane n’a pas désempli, hier

Ils étaient des milliers de fidèles à rallier, hier, la célèbre localité de Prokhane, située à quelque six kilomètres à l’ouest de la commune de Nioro. Venus d’horizons divers, ils ont tenu à célébrer le Magal dédié à Mame Diarra Bousso, mère de Serigne Touba Khadim Rassoul. Et malgré la campagne électorale, Prokhane a refusé du monde, hier.

(Correspondance) – Loin de la ferveur politique due à la campagne électorale en perspective du deuxième tour de l’élection présidentielle, la localité de Prokhane a été, hier, le point de ralliement de milliers de pèlerins venus d’horizons divers pour les besoins du Magal annuel dédié à Mame Diarra Bousso, la mère du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Serigne Touba.

En effet, dès les premières heures de la journée, ce sont de nombreux fidèles qui ont pris d’assaut cette localité située à l’ouest de la commune de Nioro du Rip pour ne point se faire raconter cet évènement religieux. Qui, compte tenu de son importance, continue de refuser du monde. Ceci malgré la campagne électorale qui n’entache en rien la ferveur religieuse qui, depuis mardi, ne cesse d’attirer plus d’un fidèle. Autant dire que la communauté mouride, entre autres obédiences, s’est déplacée, en grand nombre pour ainsi célébrer ce Magal qui consiste à rendre hommage à Mame Mariama Bousso, plus connue sous le nom de Mame Diarra Bousso, mère du fondateur de la confrérie mouride.

Sur les lieux, c’est le mausolée de feu Mame Diarra mais aussi le puits d’où elle s’abreuvait qui ont été les sites les plus visités. En effet, les pèlerins, en nombre important, se sont rendus au dit mausolée où repose Mame Diarra Bousso, pour s’y recueillir ; tandis que d’autres ont jeté leur dévolu sur le puits où la vénérée dame s’abreuvait. Au même moment, certains s’adonnaient à des récitals de Khassaïde de Serigne Touba. Ce qui faisait que la bourgade était dans une grande ferveur religieuse.

Passage obligé des pèlerins, Kaolack a également connu la même ambiance religieuse où on entendait presque partout des Khassaïde distillés au moyen de chaînes à musique, notamment sur les principales artères où de jeunes hommes et filles, en tenue Baay Fall, distribuaient de l’eau en sachet aux pèlerins.

Pour rappel, fille de Mohamed Bousso et de Sokhna Asta Walo Mbacké, Mame Mariama Bousso est née en 1833 à Goléré. A l’âge de 14 ans, elle avait mémorisé le Coran. Elle rendit l’âme en 1866 à l’âge de 33 ans. Malgré son jeune âge, elle a beaucoup fait sur le chemin de la foi.La cérémonie officielle de son Magal aura lieu ce vendredi. Auparavant, certains hommes politiques comme le président Wade, candidat à sa propre succession, ont déjà fait le déplacement de Prokhane bien avant le jour du Magal.

ELH. Thiendella FALL

Walf

À voir aussi

(Vidéo) Incroyable: Cette dame affirme que Serigne Touba est apparu dans sa chambre vendredi !

Incroyable: Cette dame qui répond au nom de Malado Sow Ndiaye a affirmé que Serigne …

Médina Baye en deuil

Après la perte du Khalife de Baye Niass au Nigeria, Sheikh Issakha Rabi’um, la grande …