ILLUSTRATION. Un vol d'Air France reliant Bamako à Paris n'a pas pu décoller dans la nuit de vendredi à samedi à cause de la présence d'un rongeur à bord,

(AFP/BORIS HORVAT)
ILLUSTRATION. Un vol d'Air France reliant Bamako à Paris n'a pas pu décoller dans la nuit de vendredi à samedi à cause de la présence d'un rongeur à bord, (AFP/BORIS HORVAT)

Mali : un avion d’Air France cloué au sol… par une souris

Un rongeur s’est invité à bord d’un avion d’Air France dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako (Mali), empêchant l’appareil de décoller pour rejoindre Paris.

Et l’animal, probablement une souris, ne voulait pas descendre. Sa mise à l’écart a pris tellement de temps, quelques heures, que l’avion n’a pas pu s’envoler car la butée d’équipage, c’est à dire le temps au-delà duquel le personnel à bord ne peut plus entamer un vol pour des raisons de fatigue, a été atteinte.

Finalement, le Bamako-Paris a dû être reporté de 48 heures pour un départ prévu le dimanche soir, Air France ne disposant pas dans la capitale malienne de capacités suffisantes pour le faire repartir le lendemain. Les passagers du vol AF373 ont été hébergés dans plusieurs hôtels à Bamako, rapporte Christophe Paumier, le porte-parole de la compagnie qui a ajouté qu’une procédure de dédommagement était par ailleurs lancée.

La présence de rongeurs en cabine représente une menace pour la sécurité du vol car ces animaux peuvent endommager les câbles. Air France, qui «regrette les désagréments causés par ce retard important» rappelle que «la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité».

Leparisien.fr avec AFP

Voir aussi

http://content.foto.mail.ru/mail/deklo-design/2/i-37.jpg

Il utilise un sac plastique au lieu d’un préservatif: leur première fois vire au drame

Deux jeunes étudiants vietnamiens s’étaient imaginés autrement leur première fois. Leur premier rapport sexuel a …

Open