Malick Gackou sur l’arrêté de Ousmane Ngom « L’arrêté Ousmane Ngom est en porte-à-faux avec les droits constitutionnels »

Le Préfet de Dakar a autorisé la marche de l’opposition prévue demain à partir de 15 heures. Cependant, le Préfet demande à Malick Gackou et Cie de changer leur itinéraire conformément à l’arrêté Ousmane Ngom, du 20 juillet 2011, interdisant toute manifestation politique sur l’avenue Malick Sy, Cap manuel. S’exprimant au sortir de leur face à face avec le Préfet de Dakar, Malick Gackou déclare : « nous avons dit au préfet que cet arrêté là est en porte-à-faux avec les droits constitutionnels. C’est la raison pour laquelle nous réfutons cet arrêté que nous jugeons irréguliers. Nous maintenons notre marche dans la trajectoire demandée c’est-à-dire à la place Doudou Ndiaye Rose devant la Rts demain à 15 heures, avenue Malick Sy, avenue Blaise Diagne, avenue Jean Jaures pour terminer à la place Washington devant le ministère de l’intérieur ». Toutefois, ils invitent l’Etat à prendre toutes les dispositions pour un encadrement approprié de leur marche. Ils invitent aussi les sénégalais à venir marcher pacifiquement et dans la sérénité.

Rewmi.com/C.M.SARR

Voir aussi

Dernière minute : Yaya Jammeh se rendra en Guinée Conakry

Les choses ont évolué en Gambie. Les dernières informations révèlent que le président sortant Yaya …