Accueil / ACTUALITES / Maltraitance et de meurtres des enfants : Le CADE appelle toutes les composantes de la nation autour d’une concertation inclusive

Maltraitance et de meurtres des enfants : Le CADE appelle toutes les composantes de la nation autour d’une concertation inclusive

Pourquoi tant d’indifférences malgré la récurrence des cas de maltraitance et de meurtres des enfants ? La petite Bintou disparue depuis 6 semaines, aucune action d’envergure n’est entreprise pour la retrouver, c’est comme si tout le monde est passé à autre chose. Il y a comme une sorte de lassitude entretenue par l’effet de répétition au point d’inhiber nos émotions.

Le meurtre du jeune talibé Dame Dieng est le énième cas qui affecte les talibés et les enfants de rue : que font les organisations se réclamant de la défense et de la protection de l’enfance ? Ou sont les leaders et les porteurs de voix de la société civile si souvent prompts à agiter le chiffon rouge pour moins que çà… ?

En dépit de la démission des parents, l’Etat doit prendre des mesures hardies et concrètes pour faire face à ce qui ressemble à un esclavage moderne. La situation des talibés est devenue insoutenable. Inacceptable. Puisque le monde nous regarde.

J’en appelle aux associations des maitres coraniques pour diriger la lutte contre les prédateurs qui ternissent l’image des vaillants éducateurs islamiques et qui permettent à des esprits malveillants de dénigrer et de stigmatiser l’islam et l’héritage extraordinaire de nos guides religieux dont les daaras constituent la référence et l’outil de veille permanente.

Les ONG qui dépensent des centaines de millions par an sur des séminaires doivent mettre en place un Fonds national d’appui aux daaras et à l’enseignement coranique.

Il faut que l’État convie toutes les composantes de la nation autour d’une concertation inclusive et nationale sur le phénomène des talibés afin de trouver des solutions adaptées à notre contexte socioreligieux. C’est une exigence de l’époque.

TROP C’EST TROP, AGISSONS MAINTENANT »

Pédre Ndiaye

President CADE

Cercle des amis et défenseurs des enfants

 

Share This:

À voir aussi

Réussir l’intégration régionale à travers la Vision Stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le Co-développement.

Mamadou FALL est un jeune sénégalais, adepte du Panafricanisme qui s’active dans la recherche permanente …