ACTUALITE

Grand- Oral Mamadou Diop sur l’audience de la Cour suprême : « Si les avocats de Karim Wade boudent c’est parce qu’ils ne sont pas confiants de ce qui va se passer »

  • Date: 8 août 2015

Ancien Maire de Dakar et par ailleurs membre du conseil économique, social et environnemental, Mamadou Diop a été l’invité du Grand Oral, ce samedi, sur la 97,5 Rewmi Fm. Au cours de cet entretien, Mamadou Diop s’est prononcé sur les faits qui marquent l’actualité ces derniers jours notamment l’audience de la Cour suprême sur les recours déposés par les avocats de Karim Wade et Cie. Il estime que les robes noires doivent accepter le verdict de cette cour. Morceaux choisis.

L’actualité de cette semaine a été marquée, entre autres, par l’audience de la Cour suprême sur les pourvois en cassation déposés par les avocats de Karim Wade et Cie. C’est dans ce cadre que l’ancien magistrat à la Cour suprême, Mamadou Diop, invité du Grand Oral, ce samedi, sur la radio Rewmi Fm, a donné son avis sur cette question. Selon lui, nous sommes dans un pays de droit où tout le monde doit respecter les institutions judiciaires. « Que tu sois avocat ou un particulier, il faut respecter ce que dit la loi. Les avocats, je pense qu’ils ont leur propre raison mais, s’ils se sont donnés la peine de faire recours devant l’institution, il faut qu’ils respectent l’institution. Ils devaient écouter le déroulement parce que c’est ça la loi », a-t-il indiqué aux avocats de Wade fils.

Avant de poursuivre : « il faut qu’ils acceptent l’autorité de la cour suprême. Cela peut être leur stratégie mais ce que je retiens, c’est que ce sont eux qui ont fait les pourvois en demandant à la cour suprême d’arbitrer. Donc, ils doivent accepter le verdict de la cour suprême. S’ils boudent c’est parce qu’ils ne sont pas confiants de ce qu’il va se passer ».

Sur une question de savoir si un magistrat de la Cour suprême pourrait être manipulé, Mamadou Diop répond par la négative. Il a renseigné qu’un magistrat de ce niveau ne peut pas être manipulé. Cependant, l’invité du Grand Oral regrette « la publicité » faite dans cette affaire. « Karim Wade est un citoyen comme les autres. Il doit être jugé comme les citoyens. Le seul truc que je déplore, c’est qu’on a donné trop de publicités à ce procès. Parce que Karim n’est pas au dessus des lois », a-t-il regretté.

Concernant l’alerte à la bombe au Radisson, Mamadou Diop invite les autorités à se préparer en conséquence parce que, dit-il, c’est un fait mondial. « Dans la stratégie globale du Djihadiste le pays n’est pas épargné. Vous avez la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie (…) nous sommes limitrophes. Ils peuvent venir un jour au Sénégal ou aller ailleurs. Nous devons nous préparer en conséquence parce que c’est un fait mondial réel. Il faut conscientiser les citoyens sénégalais. Et, l’Etat également a un rôle à jouer dans ce sens ».

L’acte III de la décentralisation, le système des renseignements généraux, entre autres sujets d’actualité, ont été également débattus lors de cet entretien.

Rewmi.com/C.M.Sarr

https://soundcloud.com/balak-3/emission-grand-oral-mamadou-diop-du-08-08-2015

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15