Accueil / POLITIQUE / Mamadou Lamine Diallo député « Ismaila Madior Fall est aussi dangereux que le parrainage »

Mamadou Lamine Diallo député « Ismaila Madior Fall est aussi dangereux que le parrainage »

Mamadou Lamine Diallo charge violemment le Garde des Sceaux, Ismaila Madior Fall, qu’il qualifie d’homme aussi dangereux que le parrainage. Il exige sa démission.

La charge est d’une rare violence. Dans sa Rubrique Questekki, le président du mouvement Tekki tire à vue sur Ismaila Madior Fall. «Le Ministre de la Justice est un homme dangereux comme le parrainage. », lâche-t-il, exigeant sa démission. «Macky Sall lui a confié l’ITIE en même temps que le poste de ministre conseiller chargé des questions juridiques en quittant la CNRI de Amadou Makhtar Mbow. Cette situation lui a permis de s’imprégner des dossiers concernant l’avenir des ressources minérales du pays et ans doute conseiller le DSK du pétrole sur les contrats de partage de production signés par le Président Macky Sall. Il est resté muet sur l’affaire Petro Tim», s’est-il indigné, avant d’ajouter : «Ismaila Madior Fall joue dans la finesse et la ruse, avec sa théorie des réformes consolidantes qui soutiennent un présidentialisme obscur.

A titre d’exemple, il l’article 92 de la constitution de mars 2016 modifiée, qui stipule que le Président de la République peut saisir le Conseil constitutionnel sur toute matière et les décisions du Conseil constitutionnel sont sans voie recours et s’imposent à tous. «Cette disposition a été utilisée pour imposer le vote sans les cartes nationales d’identité lors des législatives de 2017 », a révélé le député. Qui poursuit : «l’élimination des dispositions transitoires de la constitution votée en 2016 permet au Président Macky Sall de briguer plus de deux mandats à la tête de la République.

Ismaila Madior Fall, un «tailleur constitutionnel spécialiste du «broukhal».

Quid du parrainage ? «Ce projet de loi a pour objectif la liquidation des partis politiques et l’instauration de la république des faux indépendants pour asseoir l’hégémonie de l’Alliance des Prédateurs de la République». C’est qui fait dire à Mamadou Lamine Diallo que Macky Sall choisit désormais les candidats à la présidentielle. Insidieusement comme de si de rien n’était, il accuse Ismaila Madior Fall, le Professeur réputé de droit devenu «tailleur constitutionnel», « spécialiste du «broukhal». Selon M. Diallo, «Macky Sall est en train d’installer un régime d’exception où le président, son Conseil constitutionnel et ses députés vont décider de tout et accaparer la rente minérale comme Mobutu Sésé Séko du Zaïre.»

M. BA

À voir aussi

Désordre, empoignade, bouderie Récit d’une journée surréaliste à l’Hémicycle

Le vote du projet de loi sur le parrainage a transformé l’Assemblée nationale en cour …

Me Amadou Sall : «Macky brule le pays» 

Il était 13h quand Me Amadou Sall est arrivé devant le  commissariat de police de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *