Accueil / ACTUALITES / Mamadou Lamine Dianté :  » Le gouvernement veut torpiller les acquis du mouvement syndical « 

Mamadou Lamine Dianté :  » Le gouvernement veut torpiller les acquis du mouvement syndical « 

 Près de deux mois après la signature d’un accord entre gouvernement et enseignants, les deux partis se sont retrouvés pour faire le point de la situation. Après des tours d’horloge, aucun consensus n’a été trouvé. Ce que fustige le coordonnateur du Grand Cadre. Joint par nos confrères de la radio rewmi fm, Mamadou Lamine Dianté a laissé entendre « Force est de constater qu’aucune directive du Premier ministre n’a été exécutée correctement. Parce que sur la question de la validation ou il y’avait des avancées notoires, on a constaté aujourd’hui qu’aucun dossier n’a fait l’objet de projet d’accord parce que rejetés à la direction des ressources humaines. Nous considérons que c’est une volonté du gouvernement de torpiller les acquis du mouvement syndical. A part cela, tous les autres points d’accord ou toutes les autres directives du Premier ministre n’ont pas fait l’objet de négociation. Il en est ainsi des lenteurs administratives qui sont beaucoup plus accrues que dans le passé ». Pour Mamadou Lamine Dianté, la prise en charge financière des actes issus de l’opération coup de point n’est pas effective au niveau de la direction de la solde. « Les enseignants qui ont déposé leurs dossiers depuis mai 2014 n’ont pas pu obtenir un numéro de projet ». A cela, s’ajoute la formation diplômante à laquelle aucune explication sérieuse n’a été donnée par le ministère de l’éducation pour voir s’il aura une formation diplômante. Les passerelles professionnelles ainsi que la gestion démocratique du personnel n’ont pas trouvé d’accord.

Rewmi.com/FBF

Share This:

À voir aussi

Pour la cohésion nationale et l’éducation à la paix : Timbuktu Institute et les élèves de Kaolack « en marche »

 « L’implication de la communauté éducative et des leaders religieux, dans le cadre d’une démarche inclusive, …