POLITIQUE

Moustapha Thiam parrain du tournoi doté du trophée «El hadj Malick Gackou » : « Le département de Nioro est délaissé par les systèmes « 

  • Date: 19 novembre 2016

Le parrain du Gala Moustapha Thiam, par ailleurs responsable des jeunes du Grand Parti a Nioro tire un bilan très satisfaisant et affiche ses ambitions pour la localité.

Entretien exclusif…

Moustapha Thiam vous venez tout juste de boucler le trophée dédié à  Elhadj Malick Gackou dans la commune de Médina  Sabakh département de Nioro. Quel bilan tiré vous de cette première édition ?

C’est un bilan vraiment très satisfaisant après la manifestation qui s’est passée dans le département de Nioro commune de Medina Sabakh plus précisément dans le village de Sanghap. C’était un trophée dédié à  Elhadj Malick Gackou président du Grand Parti dont moi même j’étais le parrain. Nous avons participé à cette manifestation et l’élan de sympathie que les populations de la commune ont à l’endroit du GP et son président. Ce comportement des populations nous a satisfaits et comblés de bonheur. C’est un sentiment de satisfaction qui nous anime après avoir passé des moments très agréable en émotions et de spectacles avec les populations de cette localité.

Quelle est l’équipe vainqueur et quelles ont étés les récompenses ?

C’est l’équipe du village même qui a remporté le trophée. L’ASC Sanghap s’était imposé 1 à 0 devant l’ASC Lohéne. Cependant, on a donné à toutes les ASC des lots de maillots avec une forte somme. L’équipe gagnante quant à  elle, a reçu en plus une récompense individuelle avec une enveloppe. Une grande cérémonie a aussi étés initiée pour les deux finalistes en guise d’encouragement vue la parfaite fraternité qui lie les deux voisins entretenant des relations amicales depuis que le village existe.

Est-ce une façon pour vous Moustapha Thiam d’apporter votre soutien aux jeunes de votre localité ?

Effectivement, c’est une façon pour moi de venir en aide aux jeunes de ma localité. Vous savez, le département de Nioro est un département totalement délaissé par les systèmes, tous les pouvoirs qui se sont succédé à la tête du pays, ce Sénégal que nous aimons tant et qui fonde même le sens de notre combat politique. Aujourd’hui, le département de Nioro a plus besoin d’être appuyé et les jeunes veulent un véritable accompagnement pour participer et jouer pleinement leur rôle pour le développement du Sénégal. A Nioro, les populations vivent dans la précarité quotidienne. La quasi-totalité des habitants vivent à  travers l’agriculture et on voit que d’année en année l’agriculture ne nourrit plus son homme. Donc, c’est la famine, manque de structure sanitaire etc… qui prévaut. C’est vraiment une situation précaire qui demande des mesures draconiennes avec des plans beaucoup plus structurés pour sortir les populations de cette souffrance et non des mesures d’urgences comme le fait le gouvernement.

Et pourtant, le régime en place a lancé de nombreuses politiques pour venir en aides aux populations telles que le Pse, la Cmu ou encore la bourse de sécurité familiale…. (Il coupe)

Les politiques là dont vous parlez ce sont des politiques qui n’ont encore aucun impact réel sur la vie des sénégalais. Et ce n’est pas Nioro qui échappe à cette loi. Faites un tour dans la localité et vous allez vous rendre compte que le Pse n’est qu’une chanson politique que le régime en place se sert pour se venter dans le vide, et que la réalité sur le terrain est tout autre. Alors que, véritablement le département de Nioro mérite beaucoup plus que sa situation actuelle.

Justement, comment se porte aujourd’hui le Grand Parti à Nioro ?

Le GP se porte très bien dans le département de Nioro. On marche à pas de géant après un an d’existence. Moi qui vous parle, je suis le premier militant du parti dans le département qui s’est affirmé auprès du président Elhadj Malick Gackou. On a eu a décrocher de grosse pointures un an après à  l’image de Ousmane Bitéye qui était le responsable communal et Secrétaire départemental politique de l’AFP dans la commune de Paoskotto, de Ousmane Niang responsable politique a Porokhane, de Alioune Niang responsable des enseignants des jeunesses progressistes et d’autres responsable je veux parler de Mohamed Thiam responsable des enseignants de la commune. Mohamed Mbow aussi actuel secrétaire général du GP section Paris. La liste est longue mais voila en quelque sorte des nouvelles recrues qui sont actuellement avec nous. Et sur le terrain, les populations adhérent massivement à  la politique du Grand Parti et à  la vision du président. D’ailleurs, la finale qui vient de se dérouler en est une parfaite illustration vue la grande mobilisation. Pourtant, les habitants soutiennent le président mais ils ne l’ont jamais vu pour la plupart. Juste ils sont conscient de son engagement et son offre politique pour le Sénégal. En tout cas, dans le département de Nioro, le GP est en train de bien s’implanter nous travaillons pour mettre le parti au devant de la scène partout. Je peux vous assurer que si le travail continu ainsi, aux prochaines législatives nous pourront récupérer les deux postes de députés présentement à l’Afp. D’ailleurs, c’est l’un des objectifs majeurs que les deux postes là soit récupérés lors des prochaines législatives et nous y travaillons nuit et jour.

Y. MANE

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.

1 2 3 4 5

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15