1 septembre, 2014
Accueil » POLITIQUE » MAME BOYE DIAO AUX POPULATIONS DE KOLDA « N’acceptez plus d’être les dindons de la farce politique »
MAME BOYE DIAO AUX POPULATIONS DE KOLDA « N’acceptez plus d’être les dindons de la farce politique »

MAME BOYE DIAO AUX POPULATIONS DE KOLDA « N’acceptez plus d’être les dindons de la farce politique »

El Hadji Mamadou Diao dit Mame Boye n’entend pas laisser le terrain politique aux autres responsables de l’Apr de la région de Kolda. Bien au contraire, il a mis à profit un séjour d’une semaine dans son fief du Fouladou, pour marquer son territoire et décliner le modèle du maire apte à prendre en charge les préoccupations essentielles des koldois.
S’il y’ a une candidature pour la mairie de Kolda qui ne souffre d’aucune ambigüité, c’est bien celle de Mame Boye Diao. Convaincu qu’une élection ne se gagne pas en 21 jours de campagne électorale, il a procédé par anticipation, pour massifier sa formation politique et consolider sa base affective. C’est dans ce cadre qu’il a présidé un meeting dans la localité de Saré Kémo. Au nom des populations de ce quartier qui manque de tout, Boubacar Diallo, adjoint au maire de Sénoba, a mis en exergue certaines difficultés de Saré Kémon où, faute d’emplois, les jeunes sont oisifs à souhait, les femmes qui auraient pu suppléer leurs époux dans les charges ménagères, dans un dénuement total. Le jeune Aliou Diao fera constater, pour s’en désoler, le défaut d’électricité, précisant que pour éclairer la rencontre, il a fallu le concours des phares des véhicules, le manque d’eau potable et le dénuement matériel de l’hôpital, une incongruité au 21e siècle.

En réponse, Mame Boye Diao fera remarquer que dans tous les quartiers de Kolda, les complaintes des populations ont été les mêmes. «Pendant plusieurs années, les politiciens n’ont fait que vous tromper. Raison pour laquelle, lorsqu’ils se présenteront à vous pour briguer vos suffrages, demandez-leur de vous dire quelles sont les actions qu’ils ont eu à entreprendre, pour abréger les souffrances des Koldois. Il faut que ceux qui aspirent à vous diriger, y compris moi-même, aient le sens du partage, de la modestie et de l’ouverture. N’acceptez plus d’être les dindons de la farce politique», a-t-il indiqué, avant de faire le serment d’être au service exclusif des populations de Kolda. «Il est difficile de parler de soi mais, je voudrais vous dire ici et maintenant, que j’ai l’ambition ferme de redorer le blason de notre région. Je suis redevable à cette région qui m’a formé. Je tiens avec votre appui et votre accompagnement à contribuer à son rayonnement, afin qu’elle imprime au reste du Sénégal un modèle de développement dans lequel se retrouveront toutes les composantes de sa population», a-t-il martelé.

Jacques GOMIS

REWMI QUOTIDIEN