9556f9b43bf676bf47458f6695d93bef1410dad1

Mame Less Camara: « On ne fait pas de politique en jouant sur les valeurs des gens»

«Le Président a donné à l’opposition un nouvel élément de renforcement. Non pas parce qu’il a raison ou tort, mais, par rapport à nos valeurs, le Président a pris une décision qui va le rendre vulnérable aux yeux des populations et cette situation sera exploitée par son opposition», a déclaré Mame Less Camara, lors de la cérémonie de lancement des dossiers de la bonne gouvernance au Cesti. Selon l’analyste politique, «Le parti du président de la  République a beaucoup joué sur les valeurs. C’était au départ Apr-Yaakar, pendant les élections locales de mars 2009,  le slogan était «dekilGor». Donc le parti a attaqué le peuple pour obtenir son soutien sur ces valeurs, sur ces bases. On ne fait pas de politique en jouant sur les valeurs des gens. J’ai l’impression que le Président n’a pas peut-être totalement mesuré que, s’il avait tenu sa promesse, ces valeurs qu’il évoquait seraient la lame de fond. Mais, en tournant en dérision des valeurs utilisées simplement comme élément de sensibilisation et de mobilisation politique, il risque d’avoir contre lui ceux qui sont blessés de voir leurs valeurs transformées simplement en outils de discours politiques».
«Macky Sall a travaillé sur la rupture, il a travaillé sur les valeurs. Il n’y a rien au-delà du ‘‘Ngor’’. et c’est cela qui fait que j’ai l’impression qu’il n’a pas suffisamment vu que, ce qu’il a obtenu, est une victoire technique en utilisant ce pauvre conseil constitutionnel, mais la vraie victoire qui aurait pu véritablement lui donner la force dont il a besoin, il aurait pu l’obtenir s’il avait respecté ses engagements parce que c’est un problème de respect de l’engagement. Et de mon point de vue, si la voie du conseil constitutionnel était bouchée, la loi, la loi parlementaire bouchée, la loi référendaire bouchée, il restait une voie ultime qui est de l’Ethique et qui est, «si on ne me permet pas institutionnellement de tenir ma promesse, alors je la tiendrais quand même et à la fin d’un quinquennat fictif, je présenterais ma démission pour me présenter. Et de là, ses chances pour une réélection seraient énormes», a théorisé Mame Less Camara.

Seneweb

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …