MAME MBAYE NIANG ET THERESE DIOUF FAYE Bataille de légitimité

Le Ministre Mame Mbaye Niang et Thérèse Diouf Faye, la DG de l’Agence nationale de la Case des Tout-petits, ne sont sur la même longueur d’onde. Une brouille existerait en eux et oppose même leurs lieutenants respectifs qui, à travers des sorties médiatiques, se lancent des piques parfois bien malhabiles. La gouvernance des jeunes du parti est particulièrement au cœur de leur malentendu. Si les ouailles de Mame Mbaye Niang s’illustrent par des positions parfois violentes et offensives contre la personne de Thérèse Diouf Faye, celle-ci s’accommode plutôt du silence, préférant consacrer son action politique à la COJER et aux Tout-petits. Mais au-delà du parti, s’affrontent deux responsables politiques aux tempéraments différents.

Dans l’APR, le principal atout de la DG de l’Agence nationale de la Case des Tout-petits, Thérèse Diouf Faye, est la légitimité conquise et non octroyée. Elle est très à l’aise, aussi bien devant Mame Mbaye Niang que devant les autorités du parti. C’est pourquoi, dans la brouille qui les oppose, elle ne fléchit pas et ne rompt point.

Elle dispose d’une base politique solide à Diarère, dans la région de Fatick, une nouvelle commune où elle a été élue Maire face à un adversaire tenace, vivant en France et qui disposait de forts moyens financiers. Mais elle est surtout le plus jeune Maire du Sénégal et sa forte légitimité militante est forgée par un engagement pionnier auprès de Macky Sall, un engagement qui lui a même valu des supplices policiers dans les manifestations politiques sous Wade en faveur de l’APR et même une mise aux arrêts en mars 2011.

Certes, comme lui, Mame Mbaye Niang est aussi un pionnier de l’APR. Il a été au cœur du combat pour l’élection de Macky Sall. Mais son impair politique est de ne point disposer de base qui lui donnerait l’ersatz d’une force politique locale et légitime comme Thérèse Diouf Faye. Si il est considéré comme un homme qui bénéfice de la proximité avec la Première Dame, la DG de l’Agence nationale de la Case des Tout-petits est considérée surtout comme une jeune femme de l’APR et un militante authentique et exclusive de Macky Sall, au nom de qui elle a arraché une légitimité dans le terrain politique au cœur du Sine.

Mame Mbaye Niang et les bourdes

A l’APR, il est reproché à Mame Mbaye Niang d’en faire trop jusqu’à indisposer la parti. Ses bourdes médiatiques sont nombreuses, préjudiciables à Macky Sall. Contrairement à lui, Thérèse Diouf Faye n’a pour unique cible que l’opposition. Par contre, le ministre de la Jeunesse s’illustre à la fois par des attaques offensives, aussi bien contre l’opposition que contre surtout des gens de l’APR, son propre parti.

Sa récente sortie contre Aliou Sall en est une illustration. Cette bourde a été un beau cadeau politique pour l’opposition et un régal pour la presse. Et d’après des sources proches de la Direction de l’Agence de la Case des Tout-petits, cette sortie de Mame Mbaye Niang a mis Thérèse Diouf Faye dans tous états. Le sens de la retenue lui a empêché de lui porter une réplique, explique un de ses proches.

« La solidarité nous impose une loyauté. Attaquer publiquement de la sorte un frère de parti, de surcroit Président de l’Association des Maires du Sénégal, est inadmissible », aurait déclaré la Responsable nationale de la COJER, qui apporte son soutien à Aliou Sall parce qu’elle est membre de l’AMS et partage avec lui l’APR. D’ailleurs, souffle-t-on, elle ne connait pas Aliou Sall le frère de Macky Sall, mais Aliou Sall responsable politique dans l’APR.

Sa brouille avec Mame Mbaye Niang a alimenté, au sein de la COJER, une tendance qui la combat férocement et pour certains observateurs, ce dernier ne serait pas étranger aux attaques dont elle fait l’objet. Vrai ou faux ? C’est une question. Mais même si Mame Mbaye Niang ne dirige pas la COJER, il bénéfice d’un influent statut de Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne. Il ne peut, en conséquence, manquer de disposer de jeunes militants qui, pour des raisons évidentes, sont dévoués à sa cause.

La conséquence est le malaise dans lequel se retrouve la COJER dans certaines collectivités locales, un malaise malicieusement alimenté pour indisposer Thérèse Diouf Faye dans ses responsabilités politiques. Mais, dans ses tournées politiques comme dans la conduite de la structure, celle-ci reste combative et immuable dans ses convictions, n’accordant aucun intérêt aux attaques et aux peaux de banane.

Pape Ndiaye

Voir aussi

ASSEMBLEE NATIONALE La cinglante réplique de Moustapha Diakhaté à Abdoul Mbaye

Le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar(BBY), Moustapha Diakhaté, n’a pas du tout …

One comment

  1. therese n a pas de base a diarere. on a confisque la base de paul faye pour la lui remettre. et c est l œuvre de mbaye ndiaye