ECONOMIE

Mame Mbaye Niang « l’enseignement dispensé dans les universités sénégalaises doit être réformé »

  • Date: 14 septembre 2015

« La priorité pour le gouvernement, c’est de trouver un emploi décent et durable à ceux-là qui ne sont pas qualifiés et qui ont quitté l’école en sachant juste lire et écrire « ces propos sont tenus par Mame Mbaye  Niang lors de la cérémonie de clôture d’un «camp de vacances» de l’Association des élèves et étudiants musulmans du Sénégal (AEEMS). « Prés de 42 pour cent des jeunes demandeurs d’emplois sont dépourvus de qualification professionnelle » , a signalé M Niang, expliquant que c’est la faute à un enseignement universitaire trop général. Il estime que « l’enseignement dispensé dans les universités sénégalaises doit être réformé, car il ne permet pas aux diplômés d’être opérationnels  sur le marché du travail.  Entre l’école élémentaire et l’université, ce sont près de 310 mille jeunes qui abandonnent leur scolarisation, sans diplôme professionnel. Et il faut les insérer dans la vie professionnelle », a poursuivi Mame Mbaye Niang. C’est à cette raison que l’Etat veut faire construire 17 lycées professionnels et deux nouvelles universités, l’une étant appelée à se spécialiser dans l’enseignement des métiers agricoles, et l’autre tournée vers les technologies de l’information et de la communication, selon M. Niang. La construction de ces deux universités va coûter 120 milliards de francs CFA, qui seront tirés du Budget consolidé d’investissement (BCI) », a-t-il précisé.

Rewmi.com/FBF

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15