Sans titre

Mandat présidentiel : Rewmi revient à la charge «Il ne reste à Macky Sall que de respecter son engagement pour  sauver son honneur».

 Le vice-président de Rewmi, Déthié Fall, appelle Macky Sall à la responsabilité et à respecter sa promesse électorale de réduire son mandat présidentiel. Rien que, dit-il, pour sauver son honneur. Il l’a fait savoir à Reubeuss, en marge d’une cérémonie de dons en nature aux détenus de la Mac offerts par Rewmi. Une tradition que perpétue Idrissa Seck, depuis sa sortie de prison, le 7 février 2006, dans le cadre e l’affaire des chantiers de Thiès.

En attendant de savoir si le président Macky Sall respectera sa promesse électorale, et alors que le bruit court qu’il songerait, de plus en plus, à un «wax waxeet», voire revenir sur les 7 ans, il ne sera jugé que sur un seul critère, toujours le même : le respect de la parole donnée. Ça, c’est le vice-président de Rewmi qui le dit, dans un langage sans détours. «Il n’y a pas de possibilité de tergiversations sur la réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans.» Sur cette question Déthié Fall, est sans équivoque. «S’il veut laisser son empreinte, c’est le seul chemin qu’il peut désormais emprunter», a-t-il laissé entendre. En terme plus clair, «Macky Sall est obligé de respecter cet engagement pour sauver son honneur», précise-t-il. Et cela, «après avoir lamentablement échoué sur le plan économique, insiste Déthié Fall, il (Ndlr: Macky Sall) ne lui reste que la réalisation de sa promesse, au moins, pour sauver son honneur», raille-t-il. A l’en croire, la parole donnée engage l’homme, dans tous les domaines de la vie. A son avis, le président Sall a  lamentablement échoué sur le plan économique et social. Par conséquent, dit-il, il ne reste à l’apériste en chef que le respect de la parole donnée qu’il faut inscrire comme actif dans son bilan. En effet, une forte délégation de Rewmi, composée du vice-président, Déthié Fall, des députés Thierno Bocoum et Samba Batilly, entre autres, s’est rendue à la prison d’arrêt et de correction de Reubeuss, pour offrir des dons en nature aux détenus. Interrogé sur le geste, le vice-président de Rewmi déclare ceci : «Chaque année, pendant le mois de ramadan, nous venons offrir aux détenus de la prison de Reubeuss des dons en nature. Le mois de ramadan étant un mois de pardon et de partage, le président Idrissa Seck nous demande de nous acquitter de ce devoir qu’il a initié depuis sa sortie de prison en 2006 et qui est également une recommandation divine.» «Nous prions pour nos compatriotes en détention, pour qu’ils recouvrent au plus vite leur liberté et qu’ils retrouvent, dans les meilleures conditions possibles, leurs familles respectives. Nous remercions également l’’administration pénitentiaire pour la qualité de l’accueil qui nous a été réservé.»

Mouhamadou BA

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …