Accueil / ACTUALITES / Manifestation contre le parrainage Idy, Bocoum, Gackou, Oumar Sarr, Kilifa, Maïmouna Bousso, Sheikh Alassane Sène, tous arrêtés

Manifestation contre le parrainage Idy, Bocoum, Gackou, Oumar Sarr, Kilifa, Maïmouna Bousso, Sheikh Alassane Sène, tous arrêtés

Plusieurs leaders de l’opposition, qui manifestaient contre le projet de loi sur le parrainage, ont été mis aux arrêts par la police. Parmi eux, il y a Idrissa Seck, Malick Gakou, Oumar Sarr du Pds, Sheikh Alassane Sène, Thierno Bocoum…

Le leader du Grand Parti, Malick Gakou, a été le premier à être appréhendé par les forces de l’ordre aux alentours de 9 h, aux abords du Conseil économique, social et environnemental. Il a ensuite été emmené au commissariat central de Dakar. Au même moment, le chef du parti Rewmi, Idrissa Seck, a été arrêté au niveau du poste de la Médina. Lui aussi se rendait à l’Assemblée afin de protester contre le projet de loi présenté par le gouvernement. Ce qui a entraîné des heurts entre ses partisans et les forces de l’ordre. Ainsi, ces affrontements ont occasionné des tirs de grenades lacrymogènes à l’hôpital Abass Ndao et l’évacuation de malades qui étaient mal en point à cause de la fumée. La zone avait été complètement quadrillée par les forces de l’ordre et ni les partisans de Idrissa Seck ni les journalistes ne pouvaient accéder aux lieux, bloqués qu’ils étaient à 200 mètres. Face à la détermination de ses militants, Idrissa Seck a été transféré au Commissariat central sous une impressionnante escorte policière. Oumar Sarr du Pds, Thierno Bocoum, Kilifeu, Bachir Diawara, Maïmouna Bousso, Sheikh Alassane Sène, ont aussi été arrêtés en plein centre-ville alors qu’ils étaient en route vers l’Assemblée nationale. Des heurts entre manifestants et forces de l’ordre ont notamment éclaté à  Sandaga.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Macky achète 65 engins blindés anti-émeutes :

A quelques mois de l’élection présidentielle, le Président Macky Sall semble décider à renforcer la …

Mimy Touré: « Karim est un candidat épistolaire..’

Mimi Touré, ancien ministre de la Justice, demande à l’ancien ministre d’État de venir avec …