Accueil / ACTUALITES / MANKEUR NDIAYE APPELLE À « UNE ACTION ANTITERRORISTE COORDONNÉE ET VIGOUREUSE »

MANKEUR NDIAYE APPELLE À « UNE ACTION ANTITERRORISTE COORDONNÉE ET VIGOUREUSE »

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a préconisé, vendredi, à Dakar, « une action conjuguée, coordonnée et vigoureuse » en matière de lutte contre le terrorisme, entre le Sénégal, les autres pays d’Afrique et au-delà du continent.

« Il faut une action conjuguée, coordonnée et vigoureuse dans la lutte contre le terrorisme, car la menace est réelle et il faut en tenir compte », a dit M. Ndiaye.

Il s’est entretenu avec l’APS, après avoir signé le livre de condoléances aux parents des victimes des attentats de mardi à Bruxelles, au siège de la chancellerie belge à Dakar, au nom du président Macky Sall.

Il a évoqué la nécessité de « faire en sorte que les stratégies puissent se compléter au lieu de se neutraliser mutuellement », en matière de lutte antiterroriste.

« Il ya plusieurs stratégies de lutte antiterroriste. Celles de la Cédéao, de l’Union africaine et de l’Union européenne par exemple », a-t-il signalé, laissant entendre qu’elles doivent reliées les unes aux autres.

« Je viens de signer le livre de condoléances ouvert par l’ambassade du Royaume de Belgique à Dakar pour témoigner de la solidarité agissante du gouvernement et du peuple sénégalais avec le peuple belge, à la suite des attentats meurtriers à Bruxelles », a-t-il fait remarquer.

Trois explosions dans le métro et à l’aéroport de Bruxelles ont entraîné la mort de dizaines de personnes.

Le Sénégal entretient avec la Belgique d’ »excellentes relations » concernant la sécurité, selon Mankeur Ndiaye.

Les pays engagés dans la lutte antiterroriste doivent « mutualiser les efforts, les énergies et les moyens, pour faire face à cette menace terroriste, une menace globale qui s’installe certainement pour une longue durée’’.

’’Donc, c’est extrêmement important que nos pays se mobilisent pour la stabilité de nos Etats », a insisté Mankeur Ndiaye.

C’est pour cela que les autorités sénégalaises ont rencontré leurs homologues de la Côte d’Ivoire « explorer les voies et moyens de renforcer notre coopération dans le domaine sécuritaire, de l’échange d’informations et de renseignements », a-t-il poursuivi.

Le Sénégal travaille à « l’harmonisation des stratégies (…) de lutte contre le terrorisme, dans notre sous-région, mais dans le Sahel de manière générale », selon M. Ndiaye.

Le chef de l’Etat, Macky Sall, président en exercice de la Cédéao, est aussi coordonateur de la politique de paix et de sécurité de l’UEMOA (huit pays), a-t-il rappelé, assurant que l’Union économique et monétaire ouest-africaine « va davantage s’impliquer dans la lutte pour la paix dans ses Etats membres ».

Mankeur Ndiaye souhaite aussi que des « mesures spéciales » soient prises contre « le danger » que constituent des ressortissants de pays africains partis soutenir des groupes terroristes en Syrie et en Irak. « Ils peuvent revenir dans nos pays », a-t-il averti.

Share This:

À voir aussi

« OUBLIE » DES LEGISLATIVES, EXILE ET INVISIBLE Karim Wade est mal parti

C’est avec une constance parfois déconcertante que le retour de Karim Wade du Qatar a …