ECONOMIE

MANSOUR NDIAYE SUR LA SITUATION DU PAYS « Le Sénégal est en train de s’endetter avec le PSE »

  • Date: 7 décembre 2015

Mansour Ndiaye, président de l’Udr/Dooley Yaakaar vient de faire une grave révélation sur le Plan Sénégal Émergent (PSE). Selon cet expert en Microfinance, notre pays est en train de s’endetter lourdement avec le PSE. 

« Ce gouvernement a trompé les Sénégalais sur le PSE. Parce qu’il avait fait croire aux Sénégalais qu’on allait récolter des milliards, avec le PSE, mais plutôt on est en train de s’endetter en lançant des emprunts obligataires. Depuis, le PSE ne se fait pas sentir auprès des populations », a-t-il souligné. Proche du monde rural, Mansour Ndiaye alerte sur le « mensonge » qui entoure la politique de l’autosuffisance en riz au Sénégal. « L’autosuffisance  en riz  dans la Vallée du fleuve Sénégal, pompeusement annoncée par le gouvernement  soi-disant qu’elle allait nous épargner de 2 milliards F Cfa sur notre balance commerciale ne reflète pas la réalité. Les paysans sont en train de faire autre chose. Ils font plutôt du maraichage car les machines que le gouvernement avait promis tardent à venir », révèle-t-il.

Échec dans la politique sociale

Dès l’arrivée du président Macky Sall à la tête du pays, plusieurs politiques de développement ont été annoncées. Mais pour Mansour Ndiaye, de retour d’une tournée dans la région de Louga, ces politiques ne se font pas sentir dans le monde rural. « Tout ce qui a été annoncé  comme politique sociale par le gouvernement ne s’applique pas dans le monde rural. Les populations locales sont laissées à elles-mêmes. Dans la commune de Ngikh, qui polarise 42 villages avec 16 mille habitants, on ne trouve pas de trace de la Couverture maladie universelle (Cmu) qui ne s’applique pas correctement au niveau des collectivités. Les populations ont des activités pastorales et agricoles, mais elles sont dans les difficultés absolues pour mener leurs activités. Malgré le potentiel agricole que regorge cette zone, rien n’est en train d’être fait. Parce que, il y a aucune banque ni  une institution financière  pour assister ces populations », peste le président du parti politique Udr/Dooley Yaakaar.

Par ailleurs, il demande au gouvernement de dire la vérité à la population en menant des politiques de développement cohérentes. « Le pouvoir d’achat des Sénégalais est en train de se détériorer  de jour en jour. Parce que, la population ne sent pas les politiques sociales annoncées par le président de la République comme par exemple le pôle urbain de Diamniadio et la Cité de l’émergence. Tous ces projets, les Sénégalais moyens ne les ressentent pas. Et, j’en appelle à la responsabilité de l’État. Parce que finalement cela ressemble à une incapacité de mener à bien les politiques publiques. Ces populations ont besoin d’être assistées plutôt que d’écouter des thèmes », dénonce-t-il.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15