Accueil / ACTUALITES / MANSOUR SY VEUT PROMOUVOIR ’’UNE CULTURE DE RÉSULTAT’’ DANS SON DÉPARTEMENT

MANSOUR SY VEUT PROMOUVOIR ’’UNE CULTURE DE RÉSULTAT’’ DANS SON DÉPARTEMENT

La signature d’un contrat de performance entre le ministère du travail et des relations avec les institutions et les directions de son département, va contribuer à instaurer ‘’la promotion de la culture de résultat’’, a déclaré vendredi, Mansour Sy.

Cette signature a été effectuée entre le ministère du travail et des relations avec les institutions et la Direction du travail, de la sécurité sociale (DGTSS), la Direction les relations avec les institutions (DRI) et la Direction de l’administration générale et de l’équipement(DAGE).

’’Ce nouveau dispositif de contrat de performance va contribuer assurément à instaurer dans notre département la promotion de la culture du résultat’’, a –t-il dit, ajoutant que ‘’cette culture constituera le crédo et le bréviaire de tous les agents du ministère à quelque niveau qu’ils se situent’’.
’’La modernisation de nos outils de gestion constitue un impératif majeur pour croître les performances du service public’’, a affirmé Mansour Sy.
Cette modernisation entre également dans un contexte marqué par l’adoption du cadre harmonisé des finances publiques de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et du plan Sénégal émergent (PSE), a rappelé le ministre.
’’Cette signature de contrat de performance est la résultante d’un atelier d’évaluation de plan de travail annuel de service de l’année 2015 organisé en janvier dernier par le ministère du travail et des relations avec les institutions’’, a ajouté le secrétaire général du ministère, Abdoulaye Gueye .
’’Au sortir de cet atelier il a été apparu nécessaire pour nous de mettre en place des nouveaux outils de gestion qui permettront au département d’accroitre ses performances’’, a-t-il déclaré.
Selon lui, ces outils de performance sont destinés au secteur du travail décent et de la protection sociale ainsi que celui de la promotion des relations avec les institutions.
‘’Ces contrats qui entrent dans une phase expérimentale permettront d’améliorer à l’interne les pilotages des activités de ces directions’’, a-t-il signalé.
Ainsi, pour mieux mesurer leur performance, le ministère et les directions prévoient un système de suivi-évaluation et de recevabilité en fin d’année en vue de rendre compte de leurs réalisations et insuffisances.
Signataires de ces contrats, toutes les directions ont pris l’engament de réaliser un certain nombre d’activités et de chantiers inscrits dans le cadre de plans de travail annuels de leurs services.
Ces contrats stipulent que la DGTSS devra réaliser en cette année en cours, d’importantes activités en vue d’amener ses services à augmenter leurs activités de contrôle de l’ordre de prêt de 30%.
Aussi, la DRI devra quant à elle renforcer le réseau des attachés parlementaires et réaliser une meilleure articulation de la diffusion des informations entre le ministère et les institutions.
La DAGE devra, pour sa part, instaurer une gouvernance saine et vertueuse dans la mobilisation et l’utilisation des ressources budgétaires ainsi que celles des partenaires techniques et financiers.
L’adoption de ces contrats au sein du département s’inscrit dans la participation active à l’animation du cadre harmonisé de suivi-évaluation des politiques publiques mises en place par le chef de l’Etat

À voir aussi

Wade ‘’jugé’’ devant le Barreau

Le Bâtonnier des avocats n’est pas content de la sortie de Me Wade, traitant d’escrocs …

Le Ps prend ses distances avec Khalifa Sall

Le Secrétariat exécutif national du Parti socialiste demande l’exclusion du maire de Dakar pour violation …