Accueil / POLITIQUE / MARCHE BLEUE DE WATTU SENEGAL- Wade enflamme la banlieue, enterre Benno…
Abdoulaye wade

MARCHE BLEUE DE WATTU SENEGAL- Wade enflamme la banlieue, enterre Benno…

S’il n’est pas un génie, il ne lui est pas étranger. Le pape du Sopi et de la coalition gagnante a encore fait dans la démonstration de force ce week-end à Guédiawaye. ‘’Gorgui’’, comme  on l’appelle avec un brin d’affection, a mis, le temps d’une après-midi, cette chaudière électorale dans tous ses états. Enterrant de facto toutes les autres coalitions.

Phénoménal, du jamais vu, marée humaine, chacun de ces qualificatifs ne peut définir la venue du Président Wade dans la banlieue. Accompagné de Pape Diop, ancien Président du Sénat sous son magistère, le leader de la coalition gagnante a sillonné les cinq communes du département. Le cortège du Pape du Sopi a commencé par le «Rond-point Case-Ba» où il a été accueilli par les responsables locaux de la commune de Golf Sud, amenés par Serigne Bassirou Mbacké Diatta, visiblement très ému de ses retrouvailles avec son leader. Là, ses partisans ont dû faire le pied de grue pour attendre l’hôte du jour. L’animation était à son comble et dominée par le morceau mythique «Gorgui Dolin Gnu » de Pape et Cheikh. Des mouvements de soutien au fils de Wade, Karim Meïssa Wade, rivalisent d’ardeur. Vêtu d’un grand boubou bleu, aux couleurs de son parti le Pds, trônant sur son véhicule décapotable, Wade a créé l’hystérie tout au long de son cortège. Jeunes, adultes vieux, vieilles dames, toutes les catégories d’âge étaient aux abords de la route principale des Niayes, scandant des chansons, comme pour dire « président, nous regrettons votre départ. Excusez-nous, nous nous sommes trompés ». Sous l’accompagnement du morceau mythique et fétiche de Pape et Cheikh, l’ambiance était au rendez-vous. A hauteur de la cité Fadia, c’est l’effervescence. Des militants aux couleurs de Benno n’ont pas résisté au charme d’un Wade, en lui promettant de voter pour lui au soir du 30 juillet. Dans  les communes de  Sam-Notaire et Gounass, idem. Sur les balcons des maisons ayant pignon sur rue, les populations ont unanimement manifesté une joie indescriptible à la vue du Président Wade qui se tenait à côté de Pape Diop. Et la crème de cette marche gagnante a été l’étape du quartier Cheikh Wade. Des milliers de militants attendaient depuis 15 heures le cortège qui, finalement, est arrivé sur les lieux juste après 20 heures. Infatigables, ces militants ont fait une démonstration de force dans cette commune de Wakhinane Nimzatt. C’est de là que Wade et son cortège ont repris le même parcours pour la permanence nationale du Pds, certainement le cœur serré de devoir quitter ces milliers de Sénégalais qui lui ont témoigné, à l’image de ceux de Touba, toute leur reconnaissance.

…et suspend sa caravane pour compatir au drame de Demba Diop…

Le Président Wade est vraiment un pur patriote. Toute de suite informé de l’incident survenu au Stade Demba Diop et qui a coûté la vie à 8 personnes et fait plusieurs blessés, le Pape du «Sopi» a dû interrompre sa caravane pour marquer son regret. Arrivé à la cité Las Palmas (Guédiawaye), le cortège bleu qui s’apprêtait à investir Guédiawaye et Pikine en profondeur, a finalement rongé son frein et a marqué un répit.

Pape Amadou Gaye

À voir aussi

Recours en annulation de la procédure- La Cour suprême rejette la requête des avocats de Khalifa Sall

En détention depuis plus de 6 mois, Khalifa Sall reste en prison. En effet, la …

Moustapha Diémé sur les frustrations après remaniement « Les pressions et chantages sont inadmissibles »  

Le Réseau pour le Développement et la Liberté (RDL), s’est réuni sous la présidence de …

Un commentaire

  1. Monsieur le soit disant journaliste, combien on t’a payé pour rédiger cet article ?