ECONOMIE

Marché de l’emploi 10.000 jeunes réparateurs de téléphones portables dans la ligne de mire de l’Anaco

  • Date: 6 novembre 2015

 Dans cadre de sa mission  génératrice d’emplois, l’Agence nationale de la Maison de l’outil  s’est engagée dans un programme de formalisation du métier de réparateur de téléphones portables. Ainsi,  une cinquantaine de jeunes, au terme d’une quinzaine de jours de formation, viennent  de recevoir leur attestation à travers une cérémonie sobre organisée à la Promenade des Thiessois.

Se  définissant comme un centre de ressources de proximité qui met à disposition un ensemble de ressources techniques et humaines sur lesquelles s’adossent les hommes et femmes de métiers d’une localité donnée, issus essentiellement du milieu informel pour exercer leurs activités et se promouvoir,  l’Anamo a un ambitieux programme consistant à terme à former et outiller 10.000 jeunes Sénégalaises et Sénégalais. Venu présider la cérémonie de remise d’attestations aux cinquante bénéficiaires de la formation, Malick Mbaye, directeur général de l’Agence nationale de la Maison de l’outil s’est réjoui de la qualité de la formation avant de souligner que le royaume des Emirats arabes unis  a béni leur programme relatif au développement  de compétences sur des métiers innovants et que bientôt une convention sera signée pour la construction de 16 nouvelles Maisons de l’outil, ainsi que la formation et l’outillage de 10.000 jeunes.

« Il s’agit pour nous, d’accompagner les professionnels non formels, mais aussi ceux qui n’ont pas eu la chance d’être formés, qu’ils soient des talibés sortis des « daaras » sans qualification, ou jeunes déscolarisés, ceux qui ont abandonné leur métier parce que n’y  trouvant plus leur compte, vers une insertion socioprofessionnelle formelle durable à travers trois leviers : la compétence technique, l’accès à la technologie et l’accès au cadre d’exercice »

Toujours  selon Malick Mbaye : « ces leviers permettront d’apporter une solution définitive à la précarité de l’emploi surtout dans le secteur informel, secteur le plus prolifique en matière de création d’emplois au Sénégal où les acteurs excellent par leur générosité et leur esprit d’entreprise ».

Alé LÔ

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15