ACTUALITE

MARCHE DE L’OPPOSITION Karim Wade affole la République

  • Date: 13 octobre 2016

Tous les synonymes de la panique décrivent l’Etat moral des tenants de la République. L’implication depuis le Qatar du fils de Wade pour la marche du 14, rend effervescent ses anciens ‘’Bourreaux’’. Il nous revient de sources sures que Karim a passé plus de trois heures de communication avec Gackou, Idy et Oumar Sarr.

Nonobstant les importants moyens mis à la disposition de ses partisans, il y a moins de deux mois, le fils des Wade met les bouchées doubles. Dans le cadre des activités de l’opposition, depuis le Qatar, Karim Meissa Wade semble diriger les opérations pour le départ de Macky Sall. Avant-hier, des sources affirment que le fils de Me Wade a encore mis lourdement la main à la poche pour la réussite de la marche d’aujourd’hui. Ne s’arrêtant pas en si bon acte, il a tenu via Whatsap plus de trois heures de communication avec des fortes personnalités de l’opposition dont Oumar Sarr, Idrissa Seck et Malick Gackou. Une seule certitude, pourrait-on dire, ils ont parlé de la réussite de la marche de demain. Une conversation qui affole l’Etat qui, dit-on, va prendre d’importantes mesures de sécurité.

Les services du ministère de l’Intérieur, la gendarmerie et autres services connexes, travaillent sans relâche à contenir la marche de tous les dangers. Selon des sources en haut lieu,  l’Etat selon les informations dont il dispose, sait que des militants vont quitter les 45 départements pour rallier la marche. D’où l’inquiétude compréhensible. Dans ce sillage, on parle de mobilisation de forces de sécurité « véritablement » impressionnante pour parer à toute mauvaise surprise. Pour les militants de l’Apr, les tentatives d’intimidation et de perspectives de sabotage sont rangées aux calendes grecques. Le Président Macky Sall a vivement demandé aux jeunes du Cojer de surseoir à leur marche. La masse populaire qui va se déverser sur la capitale «sera du jamais vu et mémorable », selon un membre du comité d’organisation qui avance déjà un chiffre de « deux millions de Sénégalais mécontents et qui n’attendent que la prochaine présidentielle pour se séparer de la dynastie Faye-Sall. » En tout cas, à la lecture des branches sociales qui comptent doper les troupes de l’opposition, à l’image des marchands ambulants, le Front de l’opposition tient son destin en main. De même que la démocratie sénégalaise.

 Pape Amadou Gaye

2 Comments

  1. Monsieur Wade,
    Sauf erreur de ma part vous n’êtes pas interdit de séjour au Sénégal, il me parait bizarre que ce soit de je ne sais ou que vous lancez un appel pour une forte mobilisation le 14.
    Il me semble que vous auriez été bien inspiré de venir participer à cette mobilisation et en profiter de l’occasion pour nous éclairer non seulement sur vos conditions de départ et le deal convenu avec les autorités.
    Voila là une bonne opportunité que vous allez rater.

  2. Ç,est le début de la fin du régime du ( lion qui ronfle] Macky a toujours été incapable

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15