telechargement

MARCHE DE WATTU SENEGAAL Les handicapés républicains du Sénégal taclent l’opposition

Le mouvement des handicapés républicains du Sénégal, a réagi à la marche « avortée » de l’opposition, mais également sur ses accusations contre le Président de la République sur la politique d’emplois. Djiby Dieng, membre du mouvement Apériste, charge l’ancien régime qui, selon lui, n’avait aucune vision sur la couche vulnérable.

« Souvent, nous entendons à la radio, les opposants dire que l’actuel régime n’a rien fait. C’est un mensonge. Rien que pour cette année, plus d’une soixantaine d’handicapés ont été recrutés par la société de transport Dakar Dem Dikk. C’est une première dans ce pays parce que, ceux qui râlent aujourd’hui, nous avaient orientés vers la mendicité et l’actuel régime dans l’emploi. » Dans cette lutte contre le sous-emploi, le mouvement des handicapés républicains du Sénégal remercie le directeur général de DDK, Me Moussa Diop, pour le recrutement des handicapés dans sa société. Face à la presse hier, il n’a pas hésité de dénoncer la démarche de l’opposition, qui avait organisé une marche avortée la semaine dernière. « Ces gens n’ont aucun respect pour nous les personnes vulnérables. Pis, même jusqu’à présent, la nouvelle coalition de l’opposition revendique tout sauf les droits des handicapés. Mais avec l’actuel régime, chaque jour que Dieu fait, des discussions sont engagées pour atténuer nos souffrances », a-t-il dénoncé. Par ailleurs, ce responsable du parti Alternative générationnelle (Ag/Jotna), de Me Moussa Diop, dans le département de Pikine, demande à Malick Gackou et Cie de copier sur mentor Macky Sall. « Il est temps que les politiciens prennent exemple sur le Président de la République Macky Sall et passent à l’essentiel. Nous demandons l’arrêt des discussions stériles qui ne montrent que leur cupidité. Souvent, quand les leaders de l’opposition appellent à des marches, ils sont les premiers à fuir. »

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-7

ME AÏSSATA TALL SALL  “Le 25 janvier, on passera aux choses sérieuses ”

“Ce renvoi s’explique parce que nous appelons, dans notre jargon judiciaire et de procédure, la …