MARCHE DE ‘’WATTU’’ SENEGAL : Awa Guèye invite l’opposition à se plier à l’arrêté du préfet

Les femmes Benno Bokk Yaakar étaient en assemblée générale, hier, au Cices, pour vendre aux Sénégalais les réalisations du Président Macky Sall. En marge de la rencontre, la vice-présidente de l’assemblée nationale Mme Awa Guèye qui a rebaptisé le Front ‘’Wattu Sénégal’’ en ‘’Woor Sénégal’’, invite Gackou et Cie à se plier à l’arrêté du préfet pour éviter tout débordement.

Suite au refus des leaders de Manko Wattu Sénégal de se plier à un vieil arrêté ministériel, exhumé pour la circonstance et interdisant toute manifestation entre l’avenue Malick SY et le Cap Manuel, tout semble concourir à faire de l’après-midi de ce 14 octobre, ce que les américains appellent « a dog day afternoon », où les manifestants de l’opposition risquent de subir une canicule étouffante accentuée par l’effet asphyxiant des gaz lacrymogènes. Pour parer à toute éventualité, Awa Guèye, la viceprésidente de l’Assemblée nationale, qui s’exprimait, hier, en marge de l’Assemblée générale des femmes de BBY de Dakar, invite les leaders de l’opposition qui ont décidé d’investir la rue, à faire preuve de responsabilité et de civisme dans le respect strict des lois et règlements de notre pays.  Selon Awa Guèye, la marche de l’opposition est un épiphénomène, et pour cause. ‘’Les leaders de l’opposition ont décidé de se ranger derrière un gosse en la personne de Ousmane Sonko qui n’est pas l’alter-ego de Macky Sall. Ce n’est pas au Président de la République d’en découdre avec eux, mais aux jeunes du parti. Macky Sall n’est pas leur interlocuteur’’, a souligné Mme Guèye. Aussi invite-t-elle les autorités à prendre toutes les dispositions pratiques requises pour garantir le respect des libertés et de l’ordre public. Avant d’appeler ‘’tous les membres de la mouvance présidentielle à faire preuve de sérénité, de vigilance et de solidarité. Cette posture est nécessaire pour barrer la route  aux esprits malveillants qui cherchent à installer le doute et l’angoisse dans la conscience populaire, a fait savoir la vice-présidente de l’Assemblée nationale. Elle a profité de l’Assemblée générale des femmes BBY de Dakar pour s’épancher sur le renouvellement du bureau de l’Hémicycle. A cet effet, la député Awa Guèye a plaidé pour le respect de la parité, non sans regretter qu’elle n’ait pas été pas appliquée lors de l’élection des secrétaires élus constitués exclusivement d’hommes. ‘’Il faut que la parité soit respectée pour l’intégralité du bureau’’, a ajouté Mme Guèye. A signaler que l’Assemblée nationale va procéder, cet après-midi, à l’élection des membres de son bureau, président, vice-présidents et secrétaires élus.

 Khady Thiam Coly

Voir aussi

ABDOUL MBAYE PRESIDENT DE L’ACT «On n’a pas encore des députés du peuple, mais des députés du président Sall »

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a repris service depuis hier. Cette fois-ci, il n’a pas …