Marche du 14 Octobre L’APR et alliés jubilent parce que….

La majorité présidentielle n’en revient pas de la non tenue de la marche de l’opposition. Elle jubile. Elle est soulagée. Ses soucis sont atténués. Une seule raison l’explique. Elle avait la trouille. Combien de Ministres, de Députés, de DG, et de Responsables de l’APR ont eu à perdre la retenue et le contrôle et à s’emporter dans des déclarations impulsives qui rendaient bien compte d’une panique et d’une frayeur devant une marche qui, si elle se tenait, allait terriblement secouer le Macky.

Un député APR n’a pas hésité, dans une discussion avec des camarades APR, d’exprimer sa crainte d’une tenue de la marche. Un de ses interlocuteurs raconte : il a dit que cette marche ne doit pas se tenir du tout ; si elle se tient elle va réussir et cela va avoir un terrible effet dans l’opinion.

C’est un député APR qui tenait ce propos huit jours avant le 14 Octobre. Certes l’opposition est disparate et plurielle, parfois pleine de paradoxe et commet souvent de grosses erreurs. Mais la majorité commence à la prendre très au sérieux. Il suffit juste de réunir l’ensemble des communes de villes, des communes nouvellement créées et des nouvelles communes de plein exercice pour se rendre hélas compte que l’APR n’a aucune majorité concluante, encore moins Benno Bokk Yakaar.

Au-delà d’une décision administration, le refus de l’itinéraire de la marche du 14 Octobre qui allait conséquemment et naturellement aboutir à des divergences et des confrontations, est bien mûri par le pouvoir APR. il ne fallait point donner à l’adversaire l’occasion non de peser sa force, mais de la montrer. Le contexte était favorable à l’opposition. Les marchands ambulants allaient s’y joindre ainsi que ces nombreux citoyens marqués par un désenchantement crié à tue-tête et partout par « Deuk bi dafa Macky », le pays stagne.

Si l’APR et ses alliés jubilent, c’est simplement parce qu’ils avaient peur et craignaient bien une présence massive et une réussite alarmante pour eux de la marche du 14 Octobre

Domou rewmi

Voir aussi

GO Can 2017 La RTS s’octroie tous les droits de la CAN

Du jamais vu. Pendant qu’elle couvrait hier la prestation de serment de Yaram Barro (incapable …