SPORT

Marine Le Pen :  » Benzema n’aurait jamais dû entrer en équipe de France « 

  • Date: 3 décembre 2015

Alors que Karim Benzema est empêtré dans l’affaire dite de la « sextape » de Valbuena, les politiques commencent à s’exprimer sur son hypothétique retour en équipe de France alors qu’aucun jugement n’a encore été prononcé. Interrogé à ce sujet jeudi sur Europe 1, Marine Le Pen s’est montrée très ferme sur l’avenir en Bleu de l’attaquant star. « Je fais partie de ceux qui pensent que Karim Benzema n’aurait jamais dû entrer en équipe de France », a déclaré la présidente du Front national.
Mépris. « Je pense que c’est quelqu’un qui a, à de multiples reprises, exprimé son mépris à l’égard de la France. Il a un comportement que les Français n’admettent plus de la part de gens qui gagnent des sommes faramineuses et qui se comportent comme des enfants gâtés », s’est justifiée la numéro 1 du FN. « Il ne chante pas la Marseillaise et exprime, encore une fois au long des interviews, son mépris sur toute forme de patriotisme », a-t-elle ajouté. Concernant l’enquête en cours, « les derniers événements donnent plutôt raison sur ses comportements, qui certes n’ont pas encore été jugés. » « On prend malgré tout connaissance, par la presse, de procès verbaux qui sont édifiants », a commenté Marine Le Pen, faisant référence au PV d’audition du footballeur devant la juge d’instruction, publié mercredi par Le Monde.
Mardi, Manuel Valls avait déclaré sur Europe 1 qu’un « grand sportif doit être exemplaire (…) S’il ne l’est pas, il n’a pas sa place en Equipe de France ». « Je n’aime pas ces gens qui donnent des leçons d’exemplarité », lui a répondu Nicolas Sarkozy mercredi sur notre antenne. Pour l’ancien chef de l’Etat, « cette actualité est épouvantable. On accuse, on dénonce, on démolit, on reproche. C’est le contraire de ce que devrait être une démocratie apaisée ».

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15