Accueil / ACTUALITES / « Marrons du feu »: Mame Mbaye Niang se fait lyncher….

« Marrons du feu »: Mame Mbaye Niang se fait lyncher….

C’est ce qu’on appelle du web-lynchage. La milice «les marrons du feu» de l’Apr, supposée mise en place par le ministre Mame Mbaye Niang, a provoqué de vives réactions chez les internautes. Le ministre apériste a subi des critiques acerbes.

 «Les marrons du feu. » Il s’agit d’une milice mise en place par le ministre Mame Mbaye Niang, en réponse au Collectif C25 qui menace d’empêcher à Macky Sall de battre campagne à la prochaine Présidentielle. Dans le net, il est publié une vidéo montrant de « gros bras » habillés de tee-shirts aux couleurs du parti au pouvoir (marron-beige), floqués de l’inscription «Les marrons du feu.»

Une publication qui a fini d’affoler la toile et d’indigner les internautes. Partagée par un enseignant activiste qui vit au Canada, cette séquence de 30 secondes vient conforter la troublante déclaration du ministre du Tourisme dans les colonnes du journal « Source A ». En effet Mame Mbaye Niang, puisque c’est de lui qu’il s’agit, révèle avoir déjà recruté de gros bras pour contrecarrer la résolution du C25 d’empêcher le Président sortant, Macky Sall, de battre campagne. «Moi, personnellement, j’ai fini de recruter des éléments qui n’attaqueront personne en premier, mais qui sont enclins à appliquer la loi du Talion à tous les esprits bornés qui songeront à vouloir empêcher notre candidat Macky Sall de tourner en rond (…) « .

« Sénégal, un ministre de la république se félicite ouvertement d’avoir recruté des nervis en vue de l’élection présidentielle à venir », a écrit Babacar pour légender ladite vidéo, dans un tweet sur lequel il prend le soin de taguer des personnalités comme le Président de la République Macky Sall, le Directeur d’Amnesty international, Section Afrique de l’Ouest et du Centre, des organisations de défense de droits humains comme Human Right Watch, Troupe 2016 et même les Nations Unies et la Cedeao.

La réaction du Directeur d’Amnesty international/Afrique suite à la publication de la vidéo des “Marrons du feu”, publiée sur Tweeter, n’a pas tardé. Alioune Tine a montré toute son indignation face à cette scène. «Très dangereux pour un État de droit où les Forces de défense et de sécurité sont les seules habilitées à veiller sur l’ordre. Scandaleux venant d’un ministre de la République qui viole délibérément la loi. Où va le pays de Senghor et d’Abdou Diouf ?», a-t-il réagi sur Tweeter.

Un autre twitto du nom de Thierno Mohady met en garde les autorités et voit dans cette vidéo le syndrome Ndiaga Diouf, du nom de ce nervi tué par balle devant la mairie de Mermoz-Sacré Coeur, lors d’un affrontement à la veille de la Présidentielle de 2012.

« Le syndrome Ndiaga Diouf nous guette, l’histoire risque de se répéter si on y prend pas garde. En 2012 des nervis recruté par le défunt régime ont effet attaqué la mairie de sacré Mermoz, malheureusement Ndiaga ne s’en est pas en sorti. Honte à vous », écrit cet internaute.

« Mousse responsabilité » (pseudonyme) lui, interpelle directement Macky Sall et croit savoir que la scène se passe près de son domicile. Il prévient également le Président qu’il trouvera du répondant au tournant. « @Macky_Sall ça se passe près de vos demeures. On vous attend au tournant. Wait And see ! », twitte cet internaute.

Un peu plus loin, Moussa use d’une piquante ironie pour descendre en flammes le ministre du Tourisme, à qui on a attribué le recrutement de ces gros bras. Dans son tweet, il convoque le scandale de détournement à la Prodac sans jamais citer de nom.

« Donc le gars il a volé nos sous, recruté des nervis avec nos sous pour qu’ils viennent nous tabasser !?… avec nos sous », répond Moussa.

Dans un registre plus sérieux, Cheikh Moustapha s’interroge sur les véritables raisons qui peuvent pousser les jeunes d’un pays à accepter ce genre de travail. Selon lui, c’est uniquement parce qu’ils sont dans un pays sous-développé où les autorités sont incapables de leur trouver un emploi décent. « Dans quel pays (développé) de ce monde, on recrute des jeunes, jeunes hein, pour servir de nervis en vue des élections ? Dans ces dits pays, tu ne trouverais même pas de jeunes disponibles, ils sont au travail. Posons-nous les bonnes questions! »

Tout compte fait, la vidéo de ces « gros bras » fait énormément peur à certains internautes comme « La Khadija » qui trouve la scène flippante et dangereuse à la fois. « Je sais pas si Mane ma eupeul, tapette ou quoi que ce soit, mais ce truc est très dangereux !! Je ne sais pas si vous imaginez l’ampleur de cette bêtise….. »

Toutefois, il est bon de préciser que rien n’indique que ces individus sur la vidéo font partie des « gros bras » recrutés par le ministre Mame Mbaye Niang. La seule certitude est que ces « MARRONS DU FEU » travaillent pour le parti au pouvoir. Les couleurs de leurs tenues ne laissent planer aucun doute là-dessus, déclare cet autre internaute qui défend Mame Mbaye Niang.

Georges E NDIAYE

À voir aussi

« Faut alléger les peines pour les violeurs »: Ces propos de « Che » qui choquent

Invité à la télé 7Tv, Moustapha Fall, Che a tenu des propos sur le viol …

Pas de baisse du prix de l’électricité

Les Sénégalais qui espéraient une baisse du prix de l’électricité peuvent encore déchanter. Le ministre …