Accueil / SPORT / Marseille-Paris: Et la lumière vint de Mbappé

Marseille-Paris: Et la lumière vint de Mbappé

 Au terme d’une rencontre disputée, le Paris Saint-Germain s’est imposé sur la pelouse de l’Olympique de Marseille (0-2), ce dimanche, en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Bousculé durant une heure, le club de la capitale s’en est remis à Kylian Mbappé, buteur et détonateur dès son entrée à l’heure de jeu. Mbappé a trouvé la faille dès son entrée en jeu.

Les supporters de l’Olympique de Marseille pourront nourrir de très nombreux regrets. Car s’il y avait bien un soir pour prendre le Paris Saint-Germain, c’était ce dimanche. Malgré les absences de Thiago Silva et d’Edinson Cavani, le club de la capitale, bousculé durant une heure, s’est imposé au Vélodrome (0-2) pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. Souvent brouillons et désorganisés, les hommes de Thomas Tuchel s’en sont remis à Kylian Mbappé, absent à la surprise générale au coup d’envoi, qui a trouvé la faille trois minutes après son entrée en jeu, avant de dérouler. Un succès qui permet aux Parisiens de poursuivre leur sans-faute avec un 11 sur 11 en championnat !

 Une première période disputée

Dans une ambiance extraordinaire au Vélodrome, les deux équipes entraient bien dans la partie. Très rapidement, les lignes s’étiraient et d’immenses espaces s’ouvraient pour les attaquants, pas assez précis dans le dernier geste. D’un côté comme de l’autre, les situations de contre étaient mal exploitées. Si Neymar réalisait quelques différences, la défense marseillaise restait concentrée et quadrillait bien le terrain. Au fil des minutes, Marseille, dans le sillage d’un Ocampos remuant, se montrait de plus en plus menaçant. L’Argentin obligeait même Areola à réaliser un bel arrêt sur un corner de Payet. Déséquilibrée, avec un énorme trou au milieu, la formation francilienne avait un mal fou à progresser après la demi-heure de jeu. Un temps faible dont ne profitait pas l’OM, trop brouillon sur les phases offensives. Juste avant la pause, Strootman réalisait un sauvetage exceptionnel sur une frappe de Di Maria.

Mbappé éteint le Vélodrome

Au retour des vestiaires, El Fideo puis Neymar donnaient des frissons à Mandanda tandis que Payet faisait briller Areola. C’était alors que Thomas Tuchel envoyait sur le pré. Et ce qui devait arriver, arriva. Lancé en profondeur, le champion du monde tricolore laissait Kamara dans son rétroviseur et glaçait le Vélodrome d’une frappe croisée, 3 minutes après son entrée en jeu (0-1, 65e). Un but qui coupait les jambes marseillaises. Car dès lors, le PSG ne laissait plus rien passer. Meunier aurait même pu enfoncer le clou sans un arrêt de Mandanda. En dépit d’une très belle occasion d’Amavi, qui touchait le poteau, l’OM ne parvenait pas à contourner la forteresse parisienne gardée par un géant Marquinhos. Pire encore, Draxler finissait le travail

Source: Maxifoot

À voir aussi

Koulibaly: « Je reste à Naples »

Depuis maintenant deux saisons, Kalidou Koulibaly s’affirme comme l’un des défenseurs centraux les plus solides …

Ismaila Sarr et Rennes presque éliminés

Balayés 3-1 à Kiev, les joueurs rennais ont livré une prestation trop fragile jeudi en …