Accueil / Education / MARY TEUW NIANE SUR LE NEXT EINSTEIN FORUM «CE GENRE DE FORUM OFFRE AUX JEUNES UN ENCADREMENT ET UN ESPACE DE SOMMITE IMPORTANTS»

MARY TEUW NIANE SUR LE NEXT EINSTEIN FORUM «CE GENRE DE FORUM OFFRE AUX JEUNES UN ENCADREMENT ET UN ESPACE DE SOMMITE IMPORTANTS»

Lors de la 2ème journée du Next Einstein Forum (nef), le Pr Mary Teuw Niane s’est prononcé sur les impacts d’un tel évènement pour le Sénégal. Le ministre de l’Enseignement supérieur trouve que le nef offre un espace d’échanges politiques et scientifiques, mais aussi d’exposition sur les résultats produits par les africains au niveau du continent et dans le monde. En outre, Mary Teuw Niane est revenu sur les projets de l’Etat qui sont mis en oeuvre pour la promotion des sciences et des technologies au Sénégal.

«C’est très important d’avoir un forum de ce genre dans notre pays, mais aussi d’avoir des centaines de sommités scientifiques. C’est un espace d’échange politique et scientifique mais aussi d’exposition sur les résultats produits par les Africains au niveau du continent et dans le monde. C’est une occasion qui offre aux jeunes un encadrement et un espace de sommité importants dans leur conquête des sciences et techniques», a affirmé le Pr Mary Teuw Niane hier lors du deuxième jour du Nef qui, selon lui, constitue un rêve parce que «la force de l’Afrique, c’est que sa jeunesse s’oriente vers les sciences et les technologies». Il s’est montré très fier des jeunes Africains qui font partie des lauréats du Forum et plus particulièrement des trois Sénégalais.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, «le Nef va être une impulsion importante pour que les leaders politiques intègrent dans leurs stratégies de politiques publiques, la science et l’innovation, afin que le financement puisse provenir des entreprises, des collectivités et des ménages. Et afin que l’Afrique puisse comprendre que dans la mise en oeuvre de toutes ses politiques, il faut que les sciences et la technologie interviennent. C’est cela le déclic que le Nef effectuera», a indiqué le ministre.

Par ailleurs, le Pr Mary Teuw Niane est revenu sur la participation de l’Etat dans le cadre de la promotion scientifique et technologique. Sur ce point, il soutient que «l’Etat fait beaucoup de choses. D’abord, il participe à la formation des jeunes. A cet effet, depuis 2013, après la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur, il a établi une politique forte d’extension de la carte universitaire. Et actuellement, il est en train de mettre en oeuvre les chantiers de la deuxième université de Dakar Amadou Makhtar Mbow. Ce futur temple du savoir a trois pôles dont celui des sciences et technologies et un pôle de science de la santé. L’Etat prévoit également la construction de 100 laboratoires, dont 33 sont destinés à l’Ucad, 26 à Thiès, 19 pour Saint-Louis. Toujours dans son processus de promotion des sciences et  technologie, l’Etat dote ces laboratoires universitaires d’équipements scientifiques».

À voir aussi

Plaidoyer pour l’inscription « massive » et le maintien des élèves à l’école

Le secrétaire général de l’Agence d’aménagement et de promoion des sites industriels (APROSI), Bohoum Sow …

un institut francophone lancé à Dakar pour former 100 000 enseignants sur 10 ans

L’Institut de la francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), dont les locaux ont été …